lundi 30 janvier 2023

Le succès du Maroc dans le Mondial, résultat de longues années d’investissement dans le football

-

Le succès réalisé par le Maroc dans le Mondial de Qatar 2022 est le résultat de longues années d’investissement et de développement des infrastructures du football, a indiqué vendredi l’entraineur sud-africain Pitso Mosimane.

« Le Maroc a investi massivement dans le développement du football, réhabilitant ses infrastructures sportives au cours de la dernière décennie », a souligné M. Mosimane, dont les propos ont été rapportés par le journal « The South African ».

Il a, à cet égard, cité l’inauguration en 2019 du Complexe Mohammed VI de Football, l’une des infrastructures de football les plus modernes au monde, avec un montant de 60 millions de dollars.

Par ailleurs, le coach qui entraîne actuellement le club saoudien d’Al Ahli, a affirmé que l’Afrique du Sud a un long chemin à parcourir pour arriver là où se trouve actuellement le Maroc en termes d’infrastructures et d’installations pour développer les entraîneurs et mettre en place les programmes de développement des joueurs.

Notant que la fédération sud-africaine de football n’a pas les moyens de lancer ce genre de projets, il a souligné l’importance de mettre en place des partenariats publics privés afin de relancer le football sud-africain.

M. Mosimane a récemment souligné que l’Afrique du Sud a « 20 ans de retard sur le Maroc » lorsqu’il s’agit de concourir sur la scène mondiale du football.

Tirant la sonnette d’alarme sur la situation du football dans son pays, il a indiqué que « le football marocain s’est développé de manière agressive durant les dernières années et je ne doute pas qu’il dominera bientôt le football africain ».

« Les dirigeants marocains ont la plus grande vision du continent et ils prennent leur football très au sérieux », a-t-il dit.

- Advertisment -