lundi 30 janvier 2023

Scandale immobilier à Témara: l’ancien député PJD Moh Rejdali entendu

-

L’affaire liée au scandale immobilier de Témara n’est pas finie. La Brigade nationale de la police judiciaire de Casablanca a entendu plusieurs responsables de la ville, dont l’ancien député et président de la commune Moh Rejdali.

Le dirigeant islamiste a été convoqué par les enquêteurs de la BNPJ, au même titre que l’actuel président de la commune, Zouhir Zemzam, en tant que témoins, rapporte Al Akhbar, soulignant qu’en plus de ces responsables, l’interrogatoire s’est élargi à plusieurs agents d’autorité. Leur convocation s’appuie sur des sources proches du dossier.

Selon le quotidien, la BNPJ cherche à déterminer la nature de l’intervention de la commune dans ce genre de dossier, du suivi des procédures en vigueur, ainsi que du niveau de coordination avec les représentants des autorités locales.

Plus précisément, la brigade cherche à savoir à quel niveau se situe l’implication des conseils élus dans les cas d’infractions aux lois de l’urbanisme relevées dans ces projets.

Il est également question de cerner la nature des compétences des conseils élus dans ce genre de dossiers, notamment pour ce qui est de l’octroi des permis de construire et d’habiter, ainsi qu’en matière de contrôle.

Cette procédure se justifie puisque les communes font partie des administrations et institutions visitées par les inspecteurs de l’Inspection générale de l’Administration territoriale (IGAT) dans le cadre de l’enquête menée par le ministère de l’Intérieur, souligne la même source, rappelant qu’elle fait suite à l’interrogatoire de dizaines de fonctionnaires, chefs de services, de divisions et de techniciens qui assuraient le suivi de ces chantiers.

- Advertisment -