lundi 30 janvier 2023

Le Maroc a réussi sous la direction de SM le Roi à surmonter de grands défis sociaux et économiques

-

Le Royaume du Maroc a réussi, sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à affronter de grands défis sociaux et économiques, après avoir adopté un ensemble de lois, de projets économiques et de réformes juridiques, politiques, législatives et administratives, a écrit le site d’information jordanien « Alshareet Al Ikhbari ».

Le rédacteur en chef du site a indiqué dans un article qu’au cours des deux dernières décennies, le Maroc est entré dans une nouvelle ère instaurée par SM le Roi, dans les domaines du développement économique et humain, et que les réalisations économiques ayant accompagné ce développement ont contribué à porter le produit intérieur brut du Royaume de 42 milliards de dollars en 1999 à 110 milliards de dollars en 2017, avec un taux de croissance économique moyen de 3 à 4% par an.
Le Maroc a réussi à attirer les investissements étrangers et à se classer ainsi deuxième dans la région après les Emirats arabes unis en termes d’indice de facilité de faire des affaires de la Banque mondiale (BM), a-t-il précisé.
Il a ajouté que le Maroc, qui a consolidé sa position sur la carte mondiale politique et économique et qui est à l’avant-garde des pays du continent africain, a connu sous le règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI une renaissance de l’éducation, qui a été accompagnée de points positifs en matière de scolarisation, de promotion de la femme et de réduction de la pauvreté.
Il a poursuivi que la solidité du Royaume du Maroc s’accroît avec la force de son système politique, pour continuer sur la voie de la stabilité et de la prospérité, sous un patronage royal exclusif, soulignant, à cet égard, l’annonce par le Souverain à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle session parlementaire que le Maroc est déterminé à lancer des projets d’investissement d’un budget de 550 milliards de dirhams (55 milliards de dollars) et la création de 500.000 opportunités d’emplois entre 2022 et 2026.
Dans le domaine du tourisme, l’auteur de l’article a affirmé que le Royaume du Maroc est une icône du tourisme arabe, qui possède les plus grandes réserves touristiques qui ont attiré l’attention du monde occidental avant le monde arabe.
Il a relevé que le Maroc a retrouvé son attractivité touristique après que les pays du monde se sont remis des répercussions de la pandémie de Covid-19, ce qui reflète le climat de sécurité et de stabilité dont jouit le pays, ainsi que plusieurs facteurs, notamment le succès du Royaume à attirer les touristes.
Dans le secteur de l’énergie, le site d’information a indiqué que le Maroc s’est engagé dans un grand projet de développement des énergies renouvelables, afin de réduire sa dépendance aux importations de pétrole et de gaz, d’une part, et d’atténuer les effets néfastes des changements climatiques, d’autre part, soulignant que l’un des résultats de ce processus est le développement de la station d’énergie solaire « Noor », qui est le plus grand complexe de ce genre dans le monde et qui pourrait faire du Maroc un exportateur d’énergie vers l’Europe et l’Afrique.
Par ailleurs, l’auteur de l’article s’est arrêté sur la participation de l’équipe nationale aux compétitions de la Coupe du monde (Qatar-2022) pour la deuxième fois consécutive et la sixième de son histoire, faisant remarquer que l’équipe nationale marocaine est l’une des équipes arabes ayant le plus participé à la Coupe du monde.
Il a fait savoir que les regards des supporters arabes sont braqués sur les Lions de l’Atlas avec beaucoup d’optimisme, de convivialité et de soutien pour leur participation à cette nouvelle version de la Coupe du monde pour honorer et défendre avec force la réputation du football arabe et africain, ajoutant que la victoire de l’équipe nationale face à son homologue belge a confirmé le niveau élevé de l’équipe marocaine.

- Advertisment -