lundi 30 janvier 2023

Sous le leadership visionnaire de SM le Roi, le Maroc engagé à faire des problématiques climatiques en Afrique une priorité

-

Le Maroc sous le leadership visionnaire de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, est engagé à faire des problématiques climatiques en Afrique une priorité a affirmé, lundi à Addis-Abeba, l’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’Union africaine (UA) et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

M. Arrouchi qui intervenait lors de la 5e Réunion annuelle consultative tenue, par visioconférence, entre le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’UA et la Commission de consolidation de la paix des Nations Unies sur le climat et la consolidation de la paix en Afrique, a souligné qu’en tant qu’acteur engagé sur le plan international, le Royaume continue de soutenir les efforts de la communauté internationale pour faire face au défi climatique.

Dans ce contexte, le Maroc sous le leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi, est engagé à faire des problématiques climatiques en Afrique une priorité, a réaffirmé le diplomate marocain, rappelant dans ce sens que le Souverain a pris l’initiative de convoquer le 1er Sommet Africain de l’Action en marge de la COP22 en novembre 2016, à Marrakech, qui a constitué une occasion pour les leaders africains de coordonner et harmoniser leurs actions de lutte contre le changement climatique, ainsi que de chercher les meilleures solutions aux défis climatiques auxquels fait face notre continent.

M. Arrouchi a ajouté que lors de ce Sommeil, les chefs d’États africains se sont engagés à accélérer la réalisation des initiatives visant à renforcer la résilience de l’Afrique face aux menaces climatiques, notamment l’initiative pour « l’Adaptation de l’Agriculture Africaine – AAA ». Cette initiative a deux principaux objectifs : Soutenir le principe d’un financement accru et d’un suivi des montants finançant l’adaptation, l’agriculture et l’Afrique, ainsi qu’un accès plus facile aux fonds climatiques pour les projets africains, et contribuer au Programme d’action mondial pour le climat en promouvant des projets et des meilleures pratiques en Afrique, dans les domaines de la gestion des sols, de la gestion de l’eau agricole, de la gestion des risques climatiques et du financement de l’agriculture familiale, a souligné le diplomate marocain

M. Arrouchi a également mis en avant la création à l’initiative de Sa Majesté le Roi des trois commissions dédiées à la région du Sahel (présidée par la République du Niger), la région du Bassin du Congo (présidé par la République du Congo) et les États Insulaires (présidé par la République des Seychelles).

Dans la continuité de cette impulsion donnée par Sa Majesté Le Roi, le Maroc s’est engagé dans un processus d’assistance technique destiné à soutenir la présidence de la Commission Climat du Bassin du Congo dans l’opérationnalisation du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, a relevé le diplomate marocain.

A rappeler que l’objectif de la 5ème Reunion annuelle consultative entre le Conseil de Paix et de Se curite de l’Union africaine la Commission de consolidation de la paix des Nations unies sur le climat et la consolidation de la paix en Afrique, est d’e changer des points de vue sur l’impact du changement climatique sur la consolidation de la paix, notamment a l’appui de l’Agenda 2063 et de l’initiative «Faire taire les armes», et d’identifier les lacunes cruciales pour renforcer la collaboration entre les deux organisations et coordonner la réponse a la crise climatique.

- Advertisment -