lundi 30 janvier 2023

Mohamed Benaïssa reçoit le Prix Boutros-Ghali de diplomatie, démocratie et droits de l’homme

-

La Fondation Kemit Boutros-Ghali pour la paix et la connaissance a décerné, dimanche au Caire, le prix d’excellence dans le domaine de la diplomatie de résolution des conflits, de la démocratie et des droits de l’homme, à M. Mohamed Benaïssa, ancien ministre marocain des Affaires étrangères et de la Culture, secrétaire général de la Fondation du Forum d’Assilah, et ce à l’occasion de la cérémonie annuelle organisée par la Fondation.

Selon une décision du conseil des Secrétaires de la Fondation, l’attribution du prix à M. Benaïssa « est venue en reconnaissance de son rôle et de sa contribution distingués dans le domaine de la diplomatie et de la culture de la paix ».

Au cours de cette cérémonie, à laquelle ont assisté un grand nombre d’intellectuels, d’hommes politiques, de médias et de diplomates, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a rappelé que la Fondation Kemit Boutros-Ghali pour la paix et la connaissance a contribué à enrichir la vie culturelle et à diffuser une pensée éclairée, suivant la démarche d’une grande figure égyptienne, en l’occurrence Boutros Boutros-Ghali, ex-secrétaire général de l’ONU.

Sameh Shoukry a félicité l’ancien ministre marocain des Affaires étrangères, pour ce couronnement et l’hommage que lui rend la Fondation, pour son rôle éminent et sa contribution dans le domaine de la diplomatie et de la culture de la paix.

La Fondation a également rendu hommage à Mohamed Fayek, ancien ministre égyptien de l’Information et ancien président du Conseil national des droits de l’homme, « pour sa longue carrière dans la défense des causes africaines et des droits de l’homme ».

Au cours de la cérémonie, la Fondation a également annoncé les lauréats des prix d’excellence universitaire et scientifique dans le domaine du droit international et des relations et systèmes africains dans les universités égyptiennes.

Dans une allocution à cette occasion, M. Benaïssa a exprimé sa fierté de recevoir le prix, soulignant que ce geste généreux revêt une double signification et dimension, compte tenu du statut et de la symbolique de la Fondation donatrice, et compte tenu de la valeur exceptionnelle de la grande personnalité dont ce prix porte son nom, feu Boutros Boutros-Ghali, l’homme d’Etat qui a donné à son pays, l’Egypte, tout ce qu’exige le devoir de sincérité et de loyauté, et son attachement aux valeurs du peuple et aux constantes de l’Etat en Egypte est resté solidement et profondément enraciné.

Il a également rappelé le parcours de feu Boutros-Ghali, mettant l’accent sur sa présence forte et équilibrée et ses innombrables actions, aussi bien en tant que ministre d’Etat aux Affaires étrangères de l’Etat d’Egypte que lorsqu’il est devenu Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, ou encore lorsqu’il il est revenu pour poursuivre son œuvre culturelle à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie à Paris.

M. Benaïssa a souligné que Boutros Boutros-Ghali accordait une grande importance au continent africain, que ce soit au niveau des questions à caractère humanitaire, ou concernant les enjeux et dossiers géopolitiques, en plus d’être «un homme d’Etat ayant une forte personnalité et un charisme attrayant, connu pour sa fermeté et son attachement aux principes, et sa fidélité aux convictions en matière des droits auxquels il croyait dans sa vie, ainsi que dans son travail.

La Fondation Kemet Boutros Boutros-Ghali pour la Paix et la Connaissance (KBG) est née en 2018, à l’initiative d’un groupe de personnalités éminentes du monde de la culture et de la diplomatie.

KBG a pour ambition de poursuivre l’héritage de feu Boutros Boutros-Ghali (1922-2016), et de perpétuer et promouvoir les valeurs qui lui tenaient à cœur, à savoir le dialogue, le libre accès a l’information, la paix et la connaissance.

- Advertisment -