lundi 28 novembre 2022

Revue de presse quotidienne de ce jeudi 24 novembre 2022

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi 24 novembre:

L’Opinion

  • La récente annonce du doublement de la capacité de production de Stellantis au Maroc n’est qu’ un premier pas dans la stratégie du gouvernement de multiplier par deux la taille de l’industrie automobile. Pour le géant franco-italo-américain de l’automobile, l’usine de Kénitra est devenue un site industriel leader, avec un haut niveau d’efficacité opérationnelle et de qualité et le «Best in class» en termes de consommation d’énergie. Le site est appelé à jouer un rôle-clé dans l’atteinte des objectifs « Dare Forward 2030» du constructeur. Pour sa part, le Royaume, qui se félicite de cette avancée, vise haut, non seulement en s’engageant dans la production des véhicules électriques, mais en s’apprêtant à mettre sur le marché la première voiture 100% «Made in Morocco».
  • La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, chargée de la question de la violence à l’égard des enfants, Najat Maalla M’jid, a effectué une visite de terrain à plusieurs établissements de protection de l’enfance à Dakhla. Au cours de cette visite, la responsable onusienne s’est informée des différentes infrastructures réalisées et divers programmes ambitieux mis en place visant à améliorer la situation de cette catégorie sociale dans la région de Dakhla-Oued Eddahab. A cette occasion, Maalla M’jid a eu des entretiens notamment avec le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar et le président du Conseil régional, El Khattat Yanja, au cours desquels l’accent a été mis sur les moyens à même d’accélérer la mise en œuvre des dispositifs mis en place pour la protection de l’enfance et d’entreprendre des actions tangibles pour préserver les droits de cette catégorie.
  • La 14ème édition du festival international du safran aura lieu, du 25 au 27 novembre à Taliouine (province de Taroudant), sous le signe « la filière safran : potentiels, enjeux et perspectives ». Initié par l’Association du festival international du safran, cet événement vise à valoriser la filière du safran pour en faire un vecteur de développement socio-économique des populations locales, créer un cadre d’échange interculturel, accompagner les organismes professionnels à travers des ateliers thématiques et à contribuer au rayonnement touristique de la région de Taliouine.

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI a reçu, mercredi 23 novembre 2022 au Palais Royal de Rabat, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. Ce dernier a exprimé sa gratitude au Souverain pour la réussite du 9ème forum de l’Alliance des civilisations, qui s’est tenu à Fès, et s’est félicité de l’adoption d’une Déclaration forte et engageante, plus que jamais nécessaire dans un contexte international trouble. La question du Sahara marocain a, par ailleurs, été abordée à la lumière de la résolution 2654 du Conseil de sécurité des Nations Unies, adoptée le 27 octobre 2022. A cet égard, le Roi a réaffirmé la position constante du Maroc pour le règlement de ce différend régional sur la base de l’initiative d’autonomie, dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Royaume.
  • Le Président de la République de l’Union des Comores, Azali Assoumani, a reçu lundi en audience à Moroni le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, porteur d’un message écrit du Roi Mohammed VI. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette audience à laquelle a pris part le Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Royaume en République de l’Union des Comores, Bensaid a affirmé être honoré en tant que porteur du message du Roi lors par cette audience qui rappelle les relations historiques entre les deux pays amis, soulignant la forte détermination des dirigeants des deux pays à développer et renforcer ces relations exceptionnelles et distinguées.

L’Économiste

  • Le Maroc veut se positionner en tant que leader mondial de l’hydrogène vert. Le gouvernement est attendu sur l’élaboration de cette nouvelle feuille de route, dont le déploiement permettra de répondre à une série d’enjeux, notamment en termes de souveraineté énergétique et d’attractivité des investissements. Concrètement, le développement de cette filière permettra ainsi de diversifier le bouquet énergétique, tout en favorisant l’atteinte des objectifs de décarbonation. Dans cette configuration, le Maroc pourra proposer aux investisseurs une offre attractive, favorisant le développement de leurs activités économiques, tout en respectant les objectifs de transition vers des sources d’ énergie sobre en carbone.
  • Les inscriptions au programme “Tayssir” pour la saison 2022/2023 en faveur des nouveaux élèves du primaire en milieu rural, ainsi que des collégiens du milieu rural et urbain sont lancées. C’est ce qu’annonce le ministère de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports. Cette opération s’inscrit «dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord de partenariat pour la gestion déléguée du programme «Tayssin» des transferts monétaires conditionnels à la CDG Prévoyance, que dirige la Caisse nationale des retraites et des assurances», est-il indiqué.

Libération

  • La ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla Mangoush, a salué le « rôle positif » du Maroc dans le soutien de la stabilité en Libye. « Le Royaume du Maroc a toujours joué un rôle positif dans le soutien de la stabilité en Libye et des efforts du gouvernement d’union nationale et des institutions libyennes, afin d’aller de l’avant et d’atteindre une base constitutionnelle pour l’organisation d’élections libres et honnêtes, acceptées par le peuple libyen », a souligné Mangoush, dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, en marge du 9ème forum de l’Alliance des civilisations (UNAOC).
  • Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a réitéré “la position claire” du Maroc soutenant la légalité au Yémen et le rôle du conseil présidentiel et du gouvernement légitime. Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre yéménite des Affaires étrangères et des expatriés Ahmed Awad Bin Mubarak, en marge du 9ème forum de l’Alliance des civilisations de l’ONU, Bourita a aussi souligné le soutien du Royaume à l’intégrité territoriale et à la souveraineté nationale du Yémen, ainsi que la condamnation de toutes les tentatives du groupe terroriste des « houthis » et ceux qui le soutiennent visant à porter atteinte à la stabilité du Yémen et à la quiétude de ses citoyens.

Al Bayane

  • Le ministre libanais des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib a réitéré le soutien de son pays à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Maroc. Dans un communiqué conjoint à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, en marge du 9ème forum de l’Alliance des civilisations de l’ONU, le chef de la diplomatie libanaise a également réaffirmé le rejet par son pays de toutes les entités séparatistes menaçant l’unité et la sécurité des Etats.
  • La ville de Fès représente le lieu idéal pour défendre les objectifs de l’Alliance des civilisations de l’ONU (UNAOC), a affirmé le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares. S’exprimant lors de la réunion ministérielle du groupe des amis de l’UNAOC dans le cadre du 9ème forum de l’Alliance, le chef de la diplomatie espagnole a souligné que Fès, où plusieurs civilisations ont cohabité, est le lieu idéal pour défendre les objectifs de cette alliance, saluant hautement les efforts du Royaume dans ce sens. Il a aussi mis en avant l’importance de la capitale spirituelle du Royaume en tant que ville marocaine et africaine, soulignant la nécessité d’écouter la voix de l’Afrique, sachant que la population du continent devrait atteindre 2,5 milliards à l’horizon 2050.

Al Massae

  • Une nouvelle escalade? Des avocats sont descendus dans la rue à Meknès pour manifester à nouveau, après l’échec du dialogue qui les avait amenés à suspendre récemment leurs manifestations. Des dizaines de robes noires ont organisé un sit-in mardi matin devant la cour d’appel de Meknès, contestant notamment les dispositions fiscales prévues par le projet de loi de finances pour 2023 et l’avant-projet de loi sur la profession d’avocat. Soufiane Ait Ali, secrétaire général de l’Association des jeunes avocats de Meknès, a déclaré à la presse que la manifestation de mardi n’était qu’une forme d’actions menées par les avocats contre les coups qui leur sont assénés, dénonçant notamment leur exclusion dans l’élaboration de l’avant-projet de loi sur la profession d’avocat, qui circule sur les réseaux sociaux.
  • La valorisation du capital humain exige de tous une mobilisation accrue en faveur de la protection des droits de l’enfant et de ses intérêts supérieurs, selon une vision globale et multidisciplinaire, a indiqué à Skhirat le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, El Hassan Daki. S’exprimant à l’ouverture de la Rencontre nationale de présentation du Plan d’action intégré de lutte contre le mariage des mineures, Daki a souligné que la présidence du Ministère Public accorde, depuis sa mise en place, la plus haute importance à la protection des enfants, en tant que l’une des priorités de la politique pénale.

Bayane Al Yaoum

  • Le 9ème Forum de l’Alliance des Civilisations des Nations Unies (UNAOC) a atteint son principal objectif, à savoir faire de l’Alliance une entreprise véritablement mondiale, dotée d’objectifs universels et sensibilisant à la nécessité urgente de promouvoir un leadership responsable dans tous les domaines d’action, ont affirmé, à Fès, les participants à ce conclave. Dans la Déclaration de Fès ayant sanctionné les travaux de la réunion ministérielle du 9ème forum de l’UNAOC, les participants ont reconnu « l’importante contribution aux débats, ici à Fès, des jeunes, en particulier des jeunes africains », tout en saluant leur engagement à montrer l’exemple en s’impliquant dans les activités de l’UNAOC liées à l’éducation, aux médias et à la migration.
  • La Délégation Interministérielle aux Droits de l’Homme (DIDH) a estimé mardi que le communiqué publié par le bureau central de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) sous l’intitulé »Non aux violations des droits de l’homme au sein de la DIDH » comporte des propos déformant la vérité, entachés de mauvaise foi et ayant un caractère subversif. ans une mise au point en réponse à un communiqué rendu public par le bureau central de l’AMDH dans lequel cette association prétend que »la DIDH aurait dissimulé des cas de harcèlement sexuel dont ont été victimes des fonctionnaires de la Délégation tout en exerçant des représailles contre les fonctionnaires à l’origine du déclenchement de cette affaire », la DIDH relève que les propos contenus dans le communiqué de l’association sont diffamatoires en cela qu’il portent atteinte à la dignité des femmes fonctionnaires et aussi à l’image d’un service public, d’autant qu’ils ne s’appuient sur aucune preuve et en conséquence, la DIDH se réserve le droit de recourir à la justice ».

Al Alam

  • Le Roi Mohammed VI a présidé, mardi 22 novembre 2022 au Palais Royal de Rabat, une réunion de travail consacrée au développement des énergies renouvelables et aux nouvelles perspectives dans ce domaine. Cette réunion de travail s’inscrit dans le cadre du suivi régulier par le Souverain des objectifs stratégiques que le Royaume s’est fixés en matière de développement à grande échelle des énergies renouvelables, notamment celui de porter la part de ces énergies à plus de 52% du mix électrique national à l’horizon 2030. Un exposé a été présenté devant le Roi sur l’état d’avancement du programme de développement des énergies renouvelables. Fruit d’une Vision clairvoyante du Souverain, ce programme a permis au Maroc d’affirmer aujourd’hui son leadership régional et mondial dans ce secteur majeur de la transition énergétique.

Al Ittihad Al Ichtiraki

  • Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita s’est entretenu, à Fès, avec le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, en marge des travaux du 9ème Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC). Dans une déclaration à la presse, Bourita a indiqué que ces entretiens s’inscrivent dans le cadre des contacts permanents et de la concertation continue entre les deux pays, conformément aux directives de SM le Roi Mohammed VI et du président palestinien, Mahmoud Abbas.
  • Le Comité du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO se réunira à Rabat, du 28 novembre au 3 décembre, pour examiner les candidatures d’inscription aux listes du patrimoine immatériel, annonce, mardi, l’organisation onusienne. Composé de 24 représentants élus parmi les 180 États parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, et présidé par le Maroc, le Comité examinera 56 demandes d’inscription, indique l’UNESCO dans un communiqué.

Al Ahdath Al Maghribia

  • Le G77+la Chine, sous la présidence marocaine, a souligné la nécessité d’une entrée en vigueur rapide du traité pour l’interdiction totale des essais nucléaires (TICE), rappelant que l’objectif ultime étant l’élimination des armes nucléaires et le désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace. Intervenant au nom du Groupe, à l’occasion de la 59ème session de la Commission préparatoire du TICE, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc, Azzeddine Farhane, a salué la ratification du traité par 4 nouveaux pays, ce qui porte le nombre de signataires à 186, soulignant, dans ce sens, l’importance de déployer tous les efforts possibles pour parvenir à l’universalisation du traité.
  • Le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazaouani a reçu en audience, à Nouakchott, le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Skouri, porteur d’un message écrit du Roi Mohammed VI. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette audience à laquelle a assisté l’ambassadeur du Royaume en Mauritanie, Hamid Chabar, Skouri a indiqué qu’il était honoré, en tant qu’envoyé spécial du Souverain, de rencontrer le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani auquel il a remis un message écrit du Roi.
- Advertisment -