samedi 3 décembre 2022

Mondial-2022 : L’Allemagne sombre, l’Espagne aux étoiles, le Canada malheureux

-

 Entre une équipe d’Allemagne terrassée par les Japonais, des Espagnoles sans pitié pour le Costa Rica et des Canadiens qui ont tout fait contre la Belgique, sauf gagner, la journée de mercredi a apporté au Mondial-2022 de football au Qatar son lot de surprises, d’exploits et de déceptions.

Ainsi, l’Espagne a sévèrement corrigé le Costa Rica 7 à 0, au stade al-Thumama à Doha, en match de la 1ère journée du groupe E.

Le festival offensif de la Roja a été l’œuvre de Dani Olmo (11e), Asensio (21e), Ferran Torres (31e, 54e), Gavi (75e), Carlos Soler (90e) et Morata (90+2e).

L’Espagne prend, ainsi, la tête du groupe E à la différence de buts, à égalité de points avec le Japon, vainqueur surprise de l’Allemagne plus tôt dans l’après-midi.

La Mannschaft, quadruple championne du monde, s’est, en effet, inclinée au Stade Khalifa face au Japon par 2 buts à 1.

Pourtant, ce sont les hommes de Hansi Flick qui ont pris les devants en 1ère mi-temps grâce à un penalty transformé par Ilkay Guendogan (33è minute) et ont créé plusieurs occasions de but, mais sans arriver à faire le break.

Au fil de la rencontre, les Samouraïs Bleus ont réussi à prendre confiance grâce à une discipline tactique irréprochable, surprenant les Allemands qui semblaient bien lancés dans le match.

Les Japonais sont arrivés à inverser la tendance à la fin du match, trouvant la faille dans la défense allemande grâce à Ritsu Doan à la 75è minute, avant que Takuma Asano ne scelle le sort de la rencontre à la 83è minute, plongeant les Allemands dans la stupeur et l’incompréhension.

Dans le groupe F, la soirée s’est terminée sur un fait qui illustre bien le fameux adage footballistique : Dominer ne signifie pas gagner. C’est justement la leçon que venaient d’apprendre les Canadiens à leur dépens face à la Belgique, demi-finaliste de la précédente édition, qui les a battus sur le score minimum (1-0), au stade Ahmad Bin Ali, pour le compte du groupe F.

Étouffés par des Canadiens jouant en bloc haut et usant de toute leur vivacité pour prendre l’avantage très tôt, les Belges réussissent, quand même, à trouver la faille grâce à Michy Batshuayi (44e), efficace à la conclusion d’une balle longue en profondeur de Tobias Alderweireld.

Pourtant, ce sont les Canadiens qui auraient pu ouvrir le score dès la 10è minute, mais ils sont passés à côté de leur chance après le penalty raté par le milieu de terrain Alphonso Davies.

Dans l’autre match de ce groupe, le Maroc a arraché un nul précieux (0-0) face à la Croatie, vice-championne du monde, au stade Al Bayt.

A l’entame de la rencontre, l’équipe nationale a montré un visage offensif en menant des contre-attaques par le biais de Hakim Ziyech, Achraf Hakimi et Youssef En-Nseyri.

Les protégés de Walid Regragui ont assuré l’essentiel dans ce match et empochent un précieux point, surtout pour le moral, avant d’affronter la Belgique au titre de la deuxième journée de ce groupe, dimanche prochain (14h00). Le Canada, lui, défiera la Croatie (17h00).

- Advertisment -