samedi 3 décembre 2022

2è Forum maroco-espagnol: Focus à Dakhla sur le rôle des régions dans le développement

-

 Le rôle des régions dans le processus de développement a été au centre de la 2éme édition du Forum maroco-espagnol organisée mardi à Dakhla, avec la participation d’un parterre de chercheurs et d’universitaires marocains et espagnols.

Initié par le Conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab, en partenariat avec l’Université Abdelmalek Essaâdi et en coordination avec le Centre d’études sociales et juridiques (CESJ) du Sud d’Europe, ce forum vise à débattre de la question de la régionalisation dans ses dimensions politique, économique, démocratique et sociale, et de sa contribution au renforcement de la construction démocratique régionale et à la gestion des affaires publiques locales.

Cette rencontre tend également à favoriser l’échange d’idées, d’expériences et de bonnes pratiques liées à l’expérience de la régionalisation du Maroc et de l’Espagne et à promouvoir la coopération universitaire et scientifique entre les deux pays.

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général de la wilaya de Dakhla-Oued Eddahab, Moulay Ismail Haikal, a indiqué que le Royaume œuvre à développer le chantier de la régionalisation et à l’enrichir, de manière à permettre aux régions de jouer un rôle de plus en plus important dans le processus de développement.

M. Haikal a, dans ce sens, relevé que la question de la régionalisation porte sur la gestion des affaires locales, soulignant que le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab a pu concrétiser ce chantier, à travers la mise en œuvre des politiques publiques régionales en faveur du développement territorial.

Dans une allocution lue en son nom, le président du Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, El Khattat Yanja a indiqué que la régionalisation avancée est un nouvel instrument de développement économique et social, eu égard à l’importance qu’il accorde aux acteurs locaux, à la participation des citoyens au processus décisionnel régional, ainsi qu’au rôle des régions dans l’exploitation des potentialités régionales et le développement des ressources propres de chaque région.

Dans ce sillage, il a souligné que le Programme de développement intégré de la région, inspiré du Nouveau modèle de développement des provinces du Sud englobe l’ensemble des secteurs socio-économiques, culturels et environnementaux, dans l’objectif de créer des projets structurants dans la région à même d’en faire une plaque tournante pouvant générer d’importantes opportunités d’investissement au profit des acteurs nationaux et étrangers.

Pour M. Yanja, la mise en œuvre des projets inscrits dans le cadre du Programme de développement intégré contribuera à insuffler une nouvelle dynamique de développement régional, érigeant ainsi Dakhla en un véritable pôle économique et une porte d’entrée du Maroc vers sa profondeur africaine.

De son côté, Gerardo Ruiz-Rico Ruiz, directeur académique du Centre d’études sociales et juridiques (CESJ) du Sud d’Europe a souligné que ce forum a pour but de « partager l’analyse que nous menons depuis de nombreuses années dans le domaine du droit constitutionnel sur le modèle territorial espagnol ».

« L’expérience de l’Andalousie en tant que communauté autonome d’Espagne est très intéressante, en ce sens qu’elle pourrait constituer un modèle de référence pour une région comme Dakhla-Oued Eddahab », a-t-il fait remarquer.

Au menu de ce forum, figurent une série d’interventions axées notamment sur « les opportunités de développement dans le Sahara marocain », « l’attractivité économique des domaines territoriaux de la région » et « le développement régional: un tour d’horizon d’instruments existants ».

- Advertisment -