lundi 30 janvier 2023

Maroc/Covid-19 : la mobilité dans les principaux lieux publics aurait affiché une amélioration

-

La mobilité dans les principaux lieux publics au Maroc aurait affiché une amélioration, au 15 octobre 2022, ressort-il de la note de conjoncture de novembre 2022 de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) relevant du ministère de l’Economie et des finances.

Cette amélioration a été constatée notamment dans les lieux d’alimentation et pharmacies (+89% après -52% durant la période de confinement général décrétée par le Gouvernement étalée entre le 20 mars et le 10 juin 2020), dans les parcs (+25% après -64%), dans les lieux de commerce et loisirs (+19% après -77%), dans les arrêts de transport en commun (+8% après -70%) et dans les lieux de travail (+27% après -56%), fait savoir la DEPF qui cite le dernier rapport sur la mobilité de la communauté (COVID-19) de Google.

De son côté, le rythme haussier de la mobilité dans les lieux de résidence s’est atténué par rapport à la période de confinement (+10% contre +26%), relève la même source.

Notons que sur toute la période post-confinement dont les statistiques sont disponibles (entre le 11 juin 2020 et le 15 octobre 2022), la tendance à la baisse de la mobilité a ralenti dans les lieux de commerce et loisirs (-1% en moyenne entre le 11 juin et le 15 octobre 2022 après -77% en moyenne entre le 20 mars et le 10 juin 2020), dans les arrêts de transport en commun (-4% contre -70%) et dans les lieux de travail (-6% contre -56%).

Pour sa part, l’évolution à la hausse de la mobilité a ralenti dans les lieux de résidence, comparé à la période de confinement (+8% après +26%), souligne la note, relevant que la mobilité a repris sa dynamique dans les lieux d’alimentation et pharmacies (59% après -52%) et dans les parcs (+7% contre -64%).

- Advertisment -