lundi 30 janvier 2023

5+5 Défense: Les FAR engagées dans la réalisation des différents projets de l’Initiative

-

Les Forces Armées Royales (FAR) apporteront leur soutien nécessaire pour l’aboutissement des différents projets proposés dans le cadre de l’Initiative 5+5 Défense, a affirmé, mercredi à Rabat, le Général de Corps d’Armée Belkhir El Farouk, Inspecteur Général des FAR et Commandant la Zone Sud.

Dans une allocution prononcée en son nom par le Général de Brigade, Mohamed Haial, à l’occasion de l’ouverture des travaux de la 35ème réunion du comité directeur de l’Initiative 5+5 Défense, le Général de Corps d’Armée a souligné que les FAR ne ménageront aucun effort pour la réussite des activités inscrites aux plans d’action conjointement arrêtés, afin de consolider l’esprit de coopération qui sous-tend l’Initiative.

Ce n’est que grâce à la synergie des efforts qu’on pourrait contribuer à anticiper ensemble les enjeux sécuritaires et les risques potentiels transnationaux dans notre espace géographique, a assuré le Général de Corps d’Armée Belkhir El Farouk.

La tenue de cette réunion, organisée en application des Hautes Instructions Sa Majesté le Roi, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, vient réaffirmer l’attachement fort du Royaume du Maroc à l’esprit et aux principes fondateurs de cette Initiative, ainsi que son engagement sincère pour contribuer aux efforts de paix et de sécurité en Méditerranée occidentale, a-t-il soutenu.

Le Général de Corps d’Armée, Inspecteur général des FAR a, par ailleurs, saisi cette occasion pour saluer les efforts de tous les pays membres qui contribuent activement au dynamisme de cette Initiative qui constitue un espace privilégié de dialogue, de confiance mutuelle, de réflexion et de partage d’expérience en matière de sécurité et de défense et qui favorise les synergies entre les armées des deux rives de la méditerranée.

Le contexte régional est caractérisé par de multiples menaces et défis qui pèsent sur notre espace et qui sont liés notamment au terrorisme, à l’immigration clandestine, à la cybercriminalité, aux trafics illicites de tout genre, aux pandémies et à l’instabilité au Sahel, a-t-il indiqué, notant que ces derniers sont amplifiés davantage par l’impact des changements climatiques et les répercussions de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, particulièrement sur le plan énergétique et alimentaire.

Cette situation nous interpelle pour coordonner davantage notre action afin de pérenniser l’Initiative 5+5 Défense, à travers la consolidation des liens de coopération et la synergie des efforts pour atteindre les objectifs escomptés, a précisé le Général de Corps d’Armée Belkhir El Farouk.

Grace à la détermination de ses membres et afin de s’adapter à l’évolution des défis sécuritaires, a-t-il souligné, l’initiative s’est inscrite dans un processus d’évolution continu et progressif à travers l’accroissement du nombre de ses activités, l’élargissement de la coopération à de nouveaux domaines, comme la Cyberdéfense, les forces spéciales, les drones, et la diversification des projets adoptés.

Evoquant le plan d’action 2022, approuvé lors de la 17ème Réunion des ministres de la Défense, tenue le 16 décembre 2021, le Général de Corps d’Armée, Inspecteur général des FAR a mis en avant les activités du Royaume du Maroc, faisant observer qu’elles ont été conduites conformément à l’échéancier établi.

S’agissant du plan d’action 2023, le Général de Corps d’Armée Belkhir El Farouk a fait savoir que les FAR comptent organiser, conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales et à l’instar de leur contribution au plan d’Action 2022, sept activités de coopération, dont un exercice de recherche et sauvetage, deux modules de formation, ainsi que trois séminaires et une réunion du groupe de coordination navale.

Cette contribution traduit l’engagement du Maroc en faveur de cette Initiative, ainsi que son attachement à ses objectifs, en tant que pilier fondamental pour la coopération entre les armées de nos pays respectifs, a-t-il souligné.

- Advertisment -