samedi 3 décembre 2022

Consulat Général du Maroc à Barcelone: plus de détails sur l’affaire de détournement de fonds publics

-

L’affaire de détournement de fonds publics au Consulat Général du Maroc à Barcelone qui a éclaté en 2019 continue de faire couler beaucoup d’encre.

Pour clarifier la situation, le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger vient de publier des détails sur ce sujet. En voici les grandes lignes.

Un communiqué du ministère précise que plusieurs mesures ont été prises par la tutelle pour traiter cette affaire qui date de 2019.

« Dès la prise de connaissance par le Ministère des affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger des soupçons d’irrégularités financières et de détournement de fonds au service des passeports au consulat général du Royaume, la tutelle a dépêché une commission de contrôle en janvier 2020 dans ledit consulat. Le rapport de cette commission a été par la suite adressé à la Trésorerie générale du Royaume qui a envoyé des inspecteurs au Consulat du Maroc à Barcelone.

Deux plaintes ont été déposées également par l’Agence judiciaire du Royaume auprès des juges d’instruction chargés des délits financiers« , lit-on dans le communiqué.

Toujours selon le même document, l’agence judiciaire prendra les mesures nécessaires sous le contrôle du ministère public en coordination avec la Trésorerie générale et le ministère des Affaires étrangères.

La tutelle a tenu à préciser que l’enquête est toujours en cours soulignant que trois fonctionnaires ont été entendus dans le cadre de cette affaire.

Il s’agit notamment d’un employé qui exerce au siège du ministère à Rabat ainsi que deux agents sous-traitants au Consulat Général du Maroc à Barcelone, tout en soulignant que le contrat avec l’un d’entre eux a été résilié.

- Advertisment -