samedi 3 décembre 2022

Les fruits les plus rares du monde

-

Connaissez-vous les fruits les plus rares du monde ? Pensez aux produits les plus singuliers et exotiques qui vous viennent à l’esprit : si votre liste de fruits rares et bizarres s’arrête aux mangues et aux bananes bleues, vous devriez jeter un coup d’œil à la liste ci-dessous.

Fruits difficiles à trouver en France et en Europe, produits oubliés, impossibles à voir au supermarché ou sur les bancs des marchés locaux, variétés rares aux formes et aux couleurs inédites et surprenantes : si vous êtes curieux de les découvrir, voici certains des fruits les moins connus du monde, dont vous n’avez probablement jamais entendu parler.

Fruits exotiques rares

Arrivés de loin avec leurs formes bizarres et leurs saveurs aromatiques qui font voyager avec le goût, les fruits tropicaux rares sont très nombreux ! En voici deux à découvrir absolument.

Le taxo

Le taxo ressemble à une petite banane à la forme ovale mais, une fois coupé, il présente pulpe orange pleine de graines noires. Il s’agit d’un fruit originaire des Andes, désormais répandu en Colombie, au Pérou, au Venezuela et en Bolivie et nous pouvons le trouver également à Hawai, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Dans ses terres natales, on l’appelle curuba, curuba de Castilla ou encore curuba saranera blanca. En Nouvelle-Zélande, son nom est banana passionfruit, à Hawai banana poka et… en France nous le connaissons sous le nom de taxo, même s’il est très difficile à trouver chez nous ! Il appartient à la famille des fruits de la passion et sa pulpe comestible a une saveur aigre et acidulée, mais moins acide que celle du fruit de la passion.

Le taxo ressemble à une petite banane à la forme ovale mais, une fois coupé, il présente pulpe orange pleine de graines noires. Il s’agit d’un fruit originaire des Andes, désormais répandu en Colombie, au Pérou, au Venezuela et en Bolivie et nous pouvons le trouver également à Hawai, en Nouvelle-Zélande et en Australie. Dans ses terres natales, on l’appelle curuba, curuba de Castilla ou encore curuba saranera blanca. En Nouvelle-Zélande, son nom est banana passionfruit, à Hawai banana poka et… en France nous le connaissons sous le nom de taxo, même s’il est très difficile à trouver chez nous ! Il appartient à la famille des fruits de la passion et sa pulpe comestible a une saveur aigre et acidulée, mais moins acide que celle du fruit de la passion.

Le kiwano

Originaire d’Afrique, le kiwano est le fruit d’une plante appelée Cucumis metuliferus, de la même famille du melon et de la pastèque. Également connu sous le nom de concombre cornu d’Afrique, de mélano ou de melon cornu, ce fruit doit son nom a son aspect, vaguement similaire à celui d’un kiwi à la peau orange pleine de petites cornes. La pulpe du kiwano est verte et a une saveur légèrement amère et très parfumée, qui peut rappeler la banane, le concombre et le kiwi, ainsi que la pêche et la tomate. En Afrique, le kiwano est mangé entier, rôti ou bouilli avec des légumes.

Fruits rouges rares

Petits et à la couleur qui va du rouge au violet foncé, les fruits rouges peuvent être souvent sauvages ou cultivés dans les jardins potagers. Si fraises, framboises et myrtilles sont désormais faciles à trouver en magasin, certains fruits rouges sont très rares et exceptionnels. En voilà quelques uns à découvrir et essayer (si vous arrivez à les trouver… !).

La fraise ananas

La fraise blanche, ou fraise-ananas, a la même forme d’une fraise « normale », mais une couleur blanche-ivoire avec des akènes rouges et des feuilles vertes. Ce fruit est apparu en France au XVIIIe siècle quand l’officier du Génie maritime Amédée-François Frézier apporta du Chili des plantes qui furent plantées dans le jardin du roi à Versailles, à côté des fraises des bois sauvages. Leur croisement donna naissance à cette incroyable fraise blanche, une espèce qui a été après longtemps oubliée avant d’être remise au goût du jour en 2003 par un groupe d’agriculteurs néerlandais. Ces fraises ont une saveur douce et légèrement acide, qui rappelle vaguement celle de l’ananas, d’où son nom scientifique, Fragaria x ananassa.

La griotte de Schaerbeek

La griotte de Schaerbeek est une ancienne variété de cerises très peu répandue, cultivée essentiellement à Schaerbeek, un quartier de Bruxelles, et qui était traditionnellement utilisée pour la production de la gueuse Kriek en Belgique. D’un rouge très foncé et de petite taille, ces cerises ont une saveur intense, plus acidulée que sucrée. La plante de la griotte de Schaerbeek n’a jamais été cultivée à grande échelle parce que son rendement n’est pas important.

Fruits européens rares

Qui dit « fruit rare » ne dit pas seulement « fruit exotique ». En France et en Europe il existe aussi des variétés de fruits méconnues ou oubliées, difficiles à trouver et issus de plantes anciennement cultivées ou sauvages. Quels sont les fruits rares que vous pouvez trouver en France et en Europe ? En voilà quelques uns.

L’amélanche

Les amélanches sont des petits fruits ronds dont la couleur va du rouge au violet. Ils ressemblent aux myrtilles et peuvent être récoltés en grandes quantités en été en France. Il s’agit du fruit de l’amélanchier, un arbuste de la famille des Rosaceae, comme les fraisiers. Appelé l’arbre aux oiseaux au Moyen Age, cet arbre était souvent cultivé dans les jardins des monastères ou des cloîtres pour l’ornementation plutôt que pour profiter de ses fruits. Pourtant les amélanches sont délicieuses et peuvent être dégustées crues ou cuites et utilisées dans la réalisation de gourmands desserts, confitures et pâtisseries.

La bigarade

Plus couramment connue comme orange amère, la bigarade est le fruit du bigaradier. Originaire d’Inde, la plante du bigaradier est également connue avec son nom scientifique de Citrus Aurantium, il s’agit d’une variété d’agrumes aux origines très anciennes et assez rare. La forme de la bigarade est similaires à celles de l’orange douce, mais ce fruit est plus petit, a une écorce plus épaisse, beaucoup de pépins et une chair moins juteuse. Le goût de ce fruit est amer et acide, parfumé et aromatique. La bigarade ne peut pas être dégustée seule comme les autres variétés d’oranges, mais peut être utilisée pour réaliser des confitures et des pâtisseries.

 

- Advertisment -