mercredi 7 décembre 2022

Le bonsaï, l’art de la culture miniature

-

Les bonzaïs, ces arbres miniatures cultivés en pot, apportent beaucoup de style à n’importe quel décor. Éléments essentiels de toute décoration de style zen, les bonzaïs trouvent leur place autant dans les jardins extérieurs qu’à l’intérieur de nos demeures.

Les cultiver demande un certain savoir-faire, du temps et de l’assiduité mais c’est tout de même possible à condition de respecter quelques règles. Voici ce que vous devez savoir pour débuter avec un bonzaï.

Qu’est-ce qu’un bonzaï ?

Il s’agit ni plus ni moins d’un arbre dont la culture se fait dans un petit pot, de façon à ce qu’il conserve une taille miniature. En même temps, grâce à des techniques de taille et de ligature, on lui façonne un aspect tortueux ou penché, pour donner l’impression d’un arbre centenaire à la merci des éléments.

En théorie, n’importe quelle variété peut être utilisée pour cultiver des bonzaïs bien que certaines soient moins demandantes que d’autres.

Tailler et ligaturer un bonzaï

La taille et le ligaturage d’un bonzaï est un art et demande une certaine technique. Il peut être utile, avant de commencer, de suivre une formation ou, à tout le moins, de lire sur les différentes techniques.

La taille d’entretien: 

Il faut tailler son bonzaï régulièrement afin d’en raccourcir les tiges qui dépassent et éliminer les branches mortes ou celles qui sortent de la forme donnée à l’arbre. Pour cela, on utilise un ciseau à bonzaï.

Sculpter les branches:

Pour donner un aspect tortueux aux branches, on utilise des fils de cuivre ou d’aluminium que l’on entoure autour des branches le temps de leur donner une nouvelle forme. Pour changer l’orientation des branches ou les incliner, on peut également les attacher au tronc ou à d’autres branches.

Quelques problèmes qui affectent les bonzaïs

Si les feuilles d’un bonzaï jaunissent ou deviennent noires, ce peut être un signe de manque de luminosité, d’excès ou de manque d’eau ou en raison d’un substrat trop compact.

En cas de stress, de changement brusque d’environnement, d’un manque d’eau ou d’un arrosage excessif, le bonzaï peut perdre ses feuilles.

Vérifier l’absence de brûlure sur les feuilles. Si vous en remarquez, c’est le signe que le soleil est trop fort.

- Advertisment -