samedi 26 novembre 2022

Londres accorde la protection à un diplomate algérien dissident

-

Un diplomate algérien au Royaume-Uni, pourfendeur de la corruption du régime d’Abdelmadjid Tebboune, a déposé récemment une demande d’asile politique au Royaume-Uni. Elle est actuellement en cours d’étude.
Selon des sources bien informées, il est en bonne position pour obtenir gain de cause et l’asile au Royaume-Uni.
Dans une lettre cinglante, datant du 25 août, Ahmed Amine Bouguerra émet de graves accusations contre une partie du corps diplomatique algérien : comportement contraire à l’éthique, enrichissement personnel et favoritisme, trafic d’influence, entre autres.
Ahmed Amine Bouguerra a envoyé un courriel à des collègues diplomates pour annoncer sa décision, ainsi qu’au chef de la diplomatie algérien, Ramtane Lamamra.
M. Bouguerra – dont le nom apparaît bien dans l’annuaire officiel des diplomates algériens à l’étranger – dit avoir travaillé depuis douze ans au ministère algérien des Affaires étrangères. Il a dénoncé des comportements et des crimes financiers d’une ampleur inédite.
Cette démission, qui, selon plusieurs sources, n’est pas la première d’un diplomate algérien pour les mêmes raisons, mais est sans doute la plus publique, devrait encourager d’autres collègues à suivre l’exemple, a souligné une source proche du dossier.
La politique étrangère de l’Algérie est opaque aux yeux de nombre d’observateurs étrangers.

- Advertisment -