lundi 26 septembre 2022

Céréales : le Royaume-Uni veut fournir du blé au Maroc

-

Dans sa politique de diversification des sources d’approvisionnement en blé, en raison de la guerre en Ukraine, le Maroc pourrait se tourner vers le Royaume-Uni. Le pays se positionne comme l’un des fournisseurs alternatifs.

Dans ce sens, des producteurs britanniques sont de plus en plus intéressés par le marché marocain. Il s’agit d’une équipe du Conseil de développement de l’agriculture et de l’horticulture qui s’est rendue au Maroc, indique un communiqué, ajoutant que l’objectif est de prospecter le marché marocain, qui peut devenir une des destinations des produits céréaliers britanniques.

Très informés du besoin en céréales du Maroc, ces producteurs ont rappelé qu’en raison de la sécheresse sévère, la récolte ne dépasserait pas trois millions de tonnes. Un chiffre largement inférieur à celui enregistré en 2021, où le Maroc a pu atteindre un niveau record (10,3 millions de tonnes).

De plus, les tensions en Ukraine ont fortement touché le Maroc, souligne la même source. Le pays fournissait 35 % de ses besoins en céréales. D’où la nécessité de diversifier les sources d’approvisionnement, telle que la France.
En plus du blé français le Royaume-Uni pourrait également s’ajouter à la liste des fournisseurs d’autant que les producteurs britanniques sont d’ores et déjà disposés à satisfaire les besoins du Royaume.

- Advertisment -