vendredi 24 mars 2023

Revue de presse quotidienne de ce vendredi 29 juillet 2022

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi 29 juillet 2022

L’Opinion

  • Le Parlement arabe a condamné l’attaque terroriste contre le contingent des Forces Armées Royales (FAR), déployé dans le cadre de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), ayant entraîné la mort d’un casque bleu marocain et la blessure d’autres éléments du contingent. Dans un communiqué, le Parlement arabe a affirmé « sa solidarité totale avec le Royaume du Maroc dans toute décision prise pour protéger ses soldats et ses forces », tout en exprimant ses sincères condoléances et sa compassion au Royaume du Maroc, Roi, gouvernement, parlement et peuple et aux familles des victimes, ainsi que ses vœux de prompt rétablissement à tous les blessés.

Le Matin

  • Grâce à la politique sage du Roi Mohammed VI, le Maroc joue un rôle « clé et important » dans la région du Moyen-Orient, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre israélien de la Coopération régionale, Issawi Frej. S’exprimant à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, le ministre israélien a souligné que cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de sa visite de travail au Maroc, a constitué une occasion de discuter du sujet israélo-palestinien. Les entretiens ont également porté sur « les moyens d’intensifier les relations et le contact entre les sociétés marocaine et israélienne, en vue de consolider le développement dans plusieurs domaines, notamment le domaine politique, » a ajouté le responsable israélien.

L’Économiste

  • Malgré la conjoncture économique, le secteur de l’industrie alimentaire dispose de nombreux leviers en termes de montée en valeur ajoutée, de diversification de marchés ou encore des gisements de croissance. Selon Abdelmounim El Eulj, président de la Fenagri, le secteur dispose de tous les atouts de renforcement de l’intégration afin de répondre aux enjeux de la souveraineté nationale, assurer la compétitivité des entreprises et accroître la valeur ajoutée dans un contexte marqué par une intégration modérée du secteur, soit 25%. Ce qui s’explique par l’importation de nombreux intrants manufacturés, notamment les emballages plastiques. D’où la nécessité d’assurer une intégration plus optimale et d’accroître la compétitivité du secteur.
  • Le Centre marocain de conjoncture (CMC) considère que l’hydrogène vert est un vecteur de croissance et de transition énergétique. Pour un pays comme le Maroc, dont 1’économie est lourdement pénalisée par les couts d’importation des énergies fossiles, il est appelé à déployer d’importants efforts pour assurer une transition énergétique portée par des énergies renouvelables. L’enjeu est d’édifier une industrie adossée aux molécules vertes (Power-to-X ou PtX), particulièrement l’hydrogène et subsidiairement l’ammoniaque et le méthanol. Les technologies de la conversion Power-to-X englobent de nombreuses applications, notamment le power-to-hy- drogen.

Libération

  • L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif accompagne les transformations de la société palestinienne et répond autant que possible à ses besoins, conformément aux Hautes directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, a indiqué à Ramallah le directeur chargé de la gestion de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, Mohamed Salem Cherkaoui. S’exprimant lors de la commémoration du premier anniversaire de la disparition d’Hanna Issa, ancien secrétaire générale de l’Instance islamo-chrétienne pour le soutien d’Al Qods et ses lieux saints, Cherkaoui a déclaré que «nous, au sein de l’Agence Bayt Mal Al Qods, Marocains et Palestiniens, nous observons le tissu de la société, accompagnons ses transformations et faisons de notre mieux pour répondre aux besoins de nos frères à Al Qods, conformément aux Hautes directives du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, qui supervise directement notre travail».

Al Bayane

  • Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a insisté, mercredi à Rabat, sur l’importance de l’accord avec les syndicats les plus représentatifs sur les principes fondamentaux du projet du nouveau statut du corps enseignant. Benmoussa a indiqué dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre avec les représentants des centrales syndicales les plus représentatives que le ministère et les syndicats se sont engagés à poursuivre les concertations pour parvenir à un accord sur les dispositions du projet du nouveau statut du corps enseignant, ajoutant que la démarche adoptée par son département dans le dialogue avec les syndicats a permis de réaliser des pas importants en faveur d’une réforme globale du système éducatif.

Al Massae

  • « Suite aux perturbations enregistrées dans l’acheminement des bagages vers les aéroports du Maroc, l’ONDA, tout en exprimant son profond regret pour les voyageurs qui ont eu à subir cette situation, apporte les éclaircissements suivants: Ces perturbations trouvent leur origine dans les aéroports internationaux de provenance (notamment européens et nord-américains) », indique l’Office national des aéroports (ONDA) dans un communiqué. D’après l’ONDA, ces perturbations sont dues notamment aux mouvements sociaux du personnel de certains aéroports et compagnies aériennes de par le monde et à des problèmes techniques dans certains aéroports (Heathrow, Charles De Gaule, …).

Bayane Al Yaoum

  • Le ministère de la Santé et de la Protection sociale célèbre, mercredi, la Journée mondiale contre l’Hépatite Virale sous le slogan « Pour un Maroc sans Hépatite C » et lance la première campagne nationale de dépistage de l’hépatite virale C (HVC). Cette campagne, qui s’étalera du 28 juillet au 28 décembre prochain, vise à réaliser 150.000 tests de dépistage rapide de l’HVC au niveau des centres de santé, et à assurer la prise en charge médicale des cas diagnostiqués au niveau des centres hospitaliers régionaux et provinciaux, indique un communiqué du ministère.

Al Ittihad Al Ichtiraki

  • Le Conseil de gouvernement a décidé de proroger la durée de validité de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 30 septembre 2022, pour continuer à assurer l’efficacité et l’efficience des mesures prises par les autorités publiques afin de lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19. Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret n° 2.22.564 portant prorogation de la durée de validité de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national, présenté par le ministre de l’Intérieur, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, lors d’un point de presse tenue à l’issue du Conseil.

Assahra Al Maghribia

  • La croissance économique nationale devrait atteindre 4,5% en 2023, au lieu de 1,5% prévu cette année et ce, en dépit d’une conjoncture internationale perturbée, a affirmé la ministre de l’Economie et des Finances, Nadia Fettah. La ministre, qui présentait devant la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants un exposé sur « l’exécution du Budget 2022 et la programmation budgétaire triennale 2023-2025 », a souligné que ces prévisions sont basées sur les hypothèses d’une récolte céréalière de 75 millions de quintaux (Mqx) en 2023, d’un repli du prix du gaz butane à 700 dollars/tonne et d’une baisse du cours du pétrole à 93 dollars/baril et par conséquent, le retour du taux d’inflation à 2%.
- Advertisment -