lundi 28 novembre 2022

Revue de presse quotidienne de ce lundi 18 juillet 2022

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi 18 juillet 2022:

L’Economiste

Les dégâts de trois années de crise sont difficiles à avaler. Ahmed Lahlimi, Haut-Commissaire au Plan s’est plié à l’exercice et les résultats sont tout simplement choquants. La crise a réduit des années d’efforts dans la lutte contre la pauvreté, la réduction des inégalités et aussi en termes de croissance. Le pays a perdu l’équivalent de deux années et demie de croissance et de trois années de lutte contre la pauvreté sous l’effet de la pandémie, de la sécheresse et de l’inflation galopante. Dans sa lutte contre les inégalités sociales, il se retrouve au même niveau qu’en 2020!

Aujourd’hui le Maroc

L’Exécutif met les bouchées doubles pour concrétiser les chantiers de l’Etat social. Dans ce sens, la tenue du Conseil des ministres, présidé mercredi dernier par Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, a été l’occasion pour le gouvernement d’Aziz Akhannouch de démontrer sa capacité à déployer les principaux chantiers de l’État social dont la santé, l’éducation et l’emploi. Après les réformes structurelles engagées par le gouvernement dans le domaine de l’enseignement, le tour est venu pour l’avancement des chantiers de la santé ainsi que celui de l’investissement, dans l’objectif de créer des opportunités d’emploi.

Les Inspirations Éco

Avec une 1ère tranche de subventions octroyées aux professionnels du transport, la situation reste maîtrisable. Malgré tout, les professionnels du secteur revendiquent l’instauration de l’indexation le plus tôt possible en vue de réguler le marché en toute transparence.

L’Opinion

Pénurie de psychiatres, manque de stratégies et de structures d’accueil… Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a révélé que le Maroc connaît un manque cruel de kits de santé spécialisés en santé mentale. A cet égard, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khaled Ait Taleb, a reconnu que la santé mentale est un problème majeur de santé publique dans notre pays. En réponse à une question parlementaire écrite, Ait Taleb a déclaré que : « Les ressources humaines spécialisées en santé mentale ne sont pas suffisantes pour répondre aux besoins de la population en traitements spécialisés, alors que les chiffres officiels montrent des taux de prévalence importants pour les troubles mentaux et psychologiques».

Le Matin

C’est un joli coup diplomatique que vient de réussir le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara. Il vient en effet de convaincre les parlementaires mauritaniens de créer le Forum parlementaire maroco-mauritanien. Ce nouvel espace se veut un cadre institutionnel d’échange et de concertation sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays et sur les questions d’intérêt commun.

Al Bayane

Le haut commissaire au Plan Ahmed Lahlimi est revenu sur l’échec de la politique agricole au Maroc. Il a jugé nécessaire d’infléchir la politique agricole pour accorder un plus grand intérêt aux exploitations familiales qui ont accumulé un savoir-faire important dans la gestion de la rareté et de la sécheresse. Le Plan Maroc Vert a montré, encore une fois, ses limites pour avoir donner tout l’intérêt aux grandes exploitations et à des filiales d’exportation au détriment des petits agriculteurs et du monde rural. Dans son intervention lors de la conférence de presse dédiée à la présentation du budget économique exploratoire 2022/2023, Lahlimi n’a pas cherché ses mots pour dire que la politique agricole doit miser sur les petits agriculteurs, notamment dans un contexte de sécheresse et de réchauffement climatique.

- Advertisment -