lundi 26 septembre 2022

Le wali d’Oran :«L’Algérie a les capacités d’organiser la Coupe du monde»!

-

Porté par l’euphorie de la cérémonie d’ouverture de ces Jeux méditerranéens organisés dans la wilaya qu’il dirige, le wali d’Oran a fait, le 27 juin, une annonce qui a suscité de nombreux commentaires chez les Algériens.

S’exprimant aux journalistes à l’occasion de sa visite de certains lieux touchés par le séisme qui avait frappé la wilaya dans la nuit du 26 juin, le wali d’Oran, qui s’est félicité de la réussite du coup d’envoi des Jeux méditerranées, n’a pas hésité à affirmer que « l’Algérie a les capacités d’organiser la Coupe du monde de football et d’autres manifestations sportives internationales ».

La vidéo de la déclaration du wali d’Oran, Saïd Sayoud, a été largement partagée sur les réseaux sociaux et a suscité de nombreux commentaires des internautes. La majorité d’entre eux ont tenu à rappeler les propos tenus par l’ex-chef de l’État Abdelaziz Bouteflika, à ce sujet. C’était en 2009, lorsque Abdelaziz Bouteflika, qui s’exprimait sur la question des infrastructures sportives en Algérie, avait fait une déclaration qui reste toujours gravée dans les mémoires. «Ce que mes compatriotes ignorent, c’est que l’Algérie a la capacité d’organiser deux Coupes de monde, pas une», lançait le prédécesseur de Abdelmadjid Tebboune à la tête de l’État.

Cette déclaration, qui remonte à 13 longues années, vient d’être ressuscitée par l’actuel wali d’Oran, alors que la situation des infrastructures sportives en Algérie est presque toujours la même. Les nouveaux stades de Tizi-Ouzou, Baraki et Douéra, dont le lancement des travaux remonte justement à l’époque de Abdelaziz Bouteflika, ne sont toujours pas réceptionnés.

 « Au moment où le Qatar a construit 6 nouveaux stades en moins de six années pour le Mondial 2022, l’Algérie est incapable d’achever les travaux de 3 stades depuis plus de dix ans », s’insurge un internaute.

Pour de nombreux Algériens, l’organisation d’une Coupe du monde de football nécessite au moins 8 stades aux normes internationales sans oublier bien entendu toutes les infrastructures annexes à l’instar des hôtels et des moyens de transport.

« Le wali d’Oran doit savoir que l’organisation des Jeux méditerranéens diffère de celle d’une Coupe du monde football. Cette compétition attire des millions de supporters des pays qualifiés, contrairement aux Jeux méditerranéens qui n’intéressent que les athlètes participants », écrit un internaute.

«Il faut arrêter de mentir aux Algériens. On n’arrive même pas à organiser une Coupe d’Afrique des nations avec 24 équipes et vous dites que l’Algérie est capable d’organiser une Coupe du monde avec 36 nations», lance un autre internaute.

 «Au lieu de parler de l’organisation de la Coupe du monde, et nous rappeler la blague de Abdelaziz Bouteflika, vaut mieux se mettre au travail et achever les stades dont les travaux sont lancés depuis plus de 10 ans », ajoute-t-il.

- Advertisment -