dimanche 14 juillet 2024

Fin de récré pour l’industrie des fausses factures

-

Le gouvernement El Otmani s’apprête à resserrer l’étau sur les sociétés qui se sont spécialisées dans l’établissement des fausses factures, et qui étaient, jusque là, hors des radars.

Des sources autorisées expliquent que cette pratique frauduleuse s’est transformée en une véritable industrie, relevant que le gouvernement a décidé d’introduire des amendements au PLF-2021 visant à rendre les contrôles des factures plus minutieux et, ainsi, rejeter tout document qui s’avère falsifié.

 Cette démarche du gouvernement s’explique par le nombre important des entreprises qui bénéficient des exonérations fiscales en boostant les dépenses tout en minimisant les bénéfices, et ce grâce aux fausses factures.

- Advertisment -