samedi 20 juillet 2024

Bahreïn et Israël signent une série d'accords clé pour officialiser leurs relations

-

Bahreïn et Israël ont signé dimanche une série d’accords clé couvrant divers domaines de leurs relations bilatérales, comme l’agriculture, le commerce, l’aviation civile, les télécommunications et les services financiers, a rapporté l’Agence de presse nationale de Bahreïn (BNA).

Parmi les documents historiques signés à Manama, la capitale de Bahreïn, figurait notamment un communiqué conjoint sur l’établissement de relations diplomatiques, pacifiques et amicales entre les deux pays, a indiqué BNA.

 

Un accord d’exemption de visa pour les ressortissants des deux pays a également été conclu, a ajouté l’agence de presse.

 

Le ministre bahreïni des Affaires étrangères Abdullatif Al Zayani, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, le conseiller à la sécurité nationale d’Israël Meir Ben Shabbat et le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères Alon Ushpiz étaient présents à la cérémonie de signature.

 

Les délégations américaine et israélienne sont arrivées à Manama un peu plus tôt dans la journée, et ont rencontré plusieurs hauts responsables bahreïnis.

 

Cette cérémonie de signature intervient après qu’un accord négocié sous l’égide des Etats-Unis entre Bahreïn et Israël a été signé à la Maison Blanche le 15 septembre, normalisant les relations entre les deux pays.

Le ministre bahreïni des Affaires étrangères, Abdellatif al-Zayani, a salué «le début de relations entre les deux pays menant à une coopération constructive dans différents domaines».

 

L’accord de normalisation «représente une avancée historique importante pour réaliser la sécurité, la paix et la prospérité», avait-il déclaré à l’aéroport international de Manama. «Ce grand jour fera de la paix une réalité. Ces relations vont bénéficier aux deux parties dans divers domaines», assurait à ses côtés le conseiller à la sécurité nationale israélienne, Meir Ben-Shabbat, s’exprimant en arabe.

 

Monarchie arabe du Golfe où siège la Ve flotte américaine, le petit royaume de Bahreïn est devenu le quatrième pays arabe à normaliser ses relations avec Israël.

 

Bahreïn et les Émirats arabes unis, une autre monarchie arabe du Golfe, ont signé séparément avec Israël le 15 septembre des accords officialisant la normalisation lors d’une cérémonie à la Maison-Blanche.

 

Avant ces deux pays, Israël a signé des traités de paix avec l’Égypte en 1979 et la Jordanie en 1994, mettant fin à l’état de guerre avec ces États arabes voisins.

 

 

- Advertisment -