mardi 23 juillet 2024

Conformément aux Hautes orientations Royales, le Maroc s’est toujours distingué en tant que promoteur de tolérance

-

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a pris part, en marge des travaux de la 75ème session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, à une conférence ministérielle virtuelle sur la responsabilité de protéger, à laquelle a participé le Secrétaire général de l’ONU ainsi que les ministres des Affaires étrangères d’autres pays.

Intervenant à cette occasion, M. Bourita a souligné que le Maroc, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, s’est toujours distingué en tant que promoteur de tolérance et de coexistence entre les nations, de messages de paix et de respect des religions et des diversités culturelles au sein des enceintes multilatérales.

Tous les pays reconnaissent à ce titre, le rôle central joué par le Royaume du Maroc, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, dans le domaine de l’élaboration et de la promotion d’un modèle de paix religieuse basé sur les principes de tolérance et de modération, et ce conformément aux Hautes Orientations d’Amir Al Mouminine.

L’expérience marocaine a été marquée par le lancement du chantier de réforme du champ religieux et la création d’institutions et de structures qui renforcent cette approche.

Le leadership de SM le roi Mohammed VI et son engagement constant dans la promotion des valeurs de tolérance, de dialogue interreligieux et de coexistence, au Maroc et à l’étranger, sont devenus une caractéristique distinctive du Maroc au cours des deux dernières décennies.

SM le roi Mohammed VI a appelé à maintes reprises les pays à travailler ensemble pour instaurer un nouvel ordre mondial pour la paix tout en soulignant l’importance de la coexistence et de la tolérance face la diversité.

Parmi les initiatives de SM le roi dans le domaine religieux, on peut citer la création de l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams, des morchidines et des morchidates, et de la Fondation Mohammed VI pour les oulémas africains en 2015.

Les morchidines et les morchidates visent à former correctement les Imams du Mali, de la Libye, de la Tunisie, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Guinée, des Maldives et du Nigeria pour combattre l’extrémisme religieux. L’organisation a formé plus de 1 391 imams africains depuis sa création. Les oulémas africains ont été initiés pour aider à préserver les valeurs de la tolérance islamique.

Tout le monde salue le rôle de SM le roi Mohammed VI dans l’instauration de la paix et sa lutte contre l’extrémisme dans la région. SM le roi Mohammed VI présente l’image réelle de l’Islam.

En 2010, SM le roi Mohammed VI a lancé un programme de réhabilitation d’une centaine de synagogues anciennes et de cimetières juifs dispersés dans tout le Maroc. Depuis, le royaume a dépensé des millions de dollars pour réparer près de 200 de ces sites.

Les résidents chrétiens au Maroc et les visiteurs temporaires ont toujours pratiqué leur foi librement dans les églises.

La visite du pape François en mars 2018 a souligné le régime religieux tolérant du roi et le rôle international du Maroc dans le dialogue interreligieux.

- Advertisment -