mercredi 24 juillet 2024

Avec plus de 40 degrés le mois de juin 2024 est « le plus chaud depuis 1960 », selon les experts

-

Les normales saisonnières ont été dépassées au mois de juin 2024 à plusieurs reprises en Grèce, si bien que c’est le plus chaud enregistré depuis 1960. L’augmentation moyenne des températures relevée est de 2,5 degrés entre 1960 et 2024

Un soleil de plomb, inhabituel pour cette saison. Le mois de juin 2024 a été le plus chaud enregistré en Grèce depuis 1960, et la température moyenne « de 1960 à 2024 montre une augmentation de 2,5 °C », a indiqué mardi Kostas Lagouvardos, directeur de recherche à l’Observatoire national d’Athènes.

Coutumière des vagues de chaleur, la Grèce se prépare depuis des semaines à un été particulièrement difficile sur le front de la canicule et des incendies de forêt après avoir subi l’hiver le plus chaud de son histoire.

Le pays a déjà subi en juin « plus de deux fois plus » d’incendies qu’au même mois en 2023 en raison de températures particulièrement élevées, avait indiqué lundi le porte-parole du gouvernement, Pavlos Marinakis. En 2023, la Grèce avait connu des feux dévastateurs et une canicule de deux semaines à plus de 40 °C, inédite dans sa durée.

- Advertisment -