dimanche 14 juillet 2024

Traite des êtres humains: le rapport du département d’Etat US salue les efforts croissants du Maroc dans la lutte contre ce crime

-

La commission nationale de coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains (CNCLT) a pris connaissance de la publication du rapport annuel du Département d’État américain sur la traite des êtres humains pour l’année 2024, qui a salué les efforts croissants du Maroc dans la lutte contre ce crime en comparaison avec la période couverte par le précédent rapport, ce qui a permis au Royaume de maintenir son classement dans la catégorie 2.

La commission a souligné, dans un communiqué, que le rapport a noté, à cet égard, l’augmentation du nombre des poursuites judiciaires et des condamnations, l’adoption du plan national 2023-2030 de lutte et de prévention de la traite des êtres humains, du mécanisme national de renvoi pour les victimes de traite des êtres humains et du plan d’action stratégique national de mise en œuvre (2023-2026), la publication du guide d’identification des victimes de la traite des êtres humains et la mise en place d’un numéro vert pour signaler d’éventuels cas de traite des êtres humains, ainsi que la coordination avec les organisations non gouvernementales et internationales pour créer des centres d’hébergement provisoire et d’urgence en faveur des victimes.

Selon la même source, le rapport s’est penché également sur les efforts déployés en termes de sensibilisation et de prévention à travers des campagnes de sensibilisation lancées, notamment via les spots télévisés, les panneaux publicitaires, les expositions artistiques, outre la communication à travers les réseaux sociaux, en coordination avec des organisations internationales.

Et d’ajouter que le Royaume du Maroc a reçu dix recommandations prioritaires dans le cadre du « Plan d’action 2024-2025 » visant à renforcer la protection des victimes et à consolider les efforts nationaux dans le cadre de la lutte contre la traite des êtres humains, notant que la CNCLT œuvre pour l’opérationnalisation desdites recommandations en coordination avec tous les acteurs et partenaires institutionnels concernés.

Le rapport américain, qui représente une évaluation complète et objective de l’état des lieux de lutte contre la traite des êtres humains dans 188 pays, y compris aux États-Unis, a traité en détail cette année le rôle des technologies numériques dans la prolifération de la traite des êtres humains.

- Advertisment -