mardi 23 juillet 2024

Inde: d’intenses orages de mousson provoquent des inondations et font dix morts

-

D’intenses orages de mousson se sont abattus sur l’Inde lundi, entraînant des inondations à Bombay, la capitale financière, ont indiqué les autorités qui ont fait état de dix personnes mortes foudroyées dans l’État du Bihar (est).

Le conseil municipal de Bombay, située sur la côte ouest de l’Inde, a ordonné la fermeture des établissements scolaires par mesure de précaution, indiquant que les services météorologiques indiens avaient mis en garde contre des risques de «fortes à très fortes précipitations».

De nombreuses rues de la ville étaient sous l’eau après des heures de fortes précipitations, et le trafic des bus et des trains a été suspendu sur plusieurs lignes.

Dans l’État du Bihar, dix personnes ont été tuées par la foudre dimanche.

Le ministre en chef de cet État, Nitish Kumar, a appelé, dans un communiqué, la population à «rester à l’intérieur en cas de mauvais temps».

Les moussons qui s’abattent sur l’Asie du Sud de juin à septembre offrent un répit au milieu de la chaleur estivale et sont essentielles pour reconstituer les réserves d’eau, mais elles sont aussi responsables de beaucoup de morts et destructions.

Pendant la mousson, les inondations et les glissements de terrain sont fréquents et font des dégâts considérables, mais leur nombre augmente avec le changement climatique, affirment les experts.

Les pluies torrentielles ont également touché l’État d’Assam, dans le nord-est du pays, et huit personnes ont été tuées au cours des dernières 24 heures, a déclaré dimanche l’autorité de gestion des catastrophes d’Assam.

Cela porte à 66 le nombre de victimes des pluies diluviennes qui se sont abattues sur cet État depuis la mi-mai.

Dans l’État d’Uttarakhand, au nord du pays, les autorités ont mis en garde contre de fortes précipitations et de violents orages.

En 2022, près de 3000 personnes sont mortes foudroyées en Inde, selon l’Institut national de la criminalité.

- Advertisment -