lundi 22 juillet 2024

France: L’Alliance de gauche créé la surprise et se place en tête des légistatives

-

Le Nouveau Front Populaire (Alliance de gauche) a créé la surprise et remporté les législatives en France avec une estimation de 180 à 215 sièges à l’Assemblée nationale, suivi de la coalition présidentielle sous la bannière d’Ensemble, créditée de 150 à 180 sièges, puis du Rassemblement national (Extrême droite) entre 120 à 150 sièges, selon les estimations relayées par les médias de l’Hexagone.

Ce scrutin, décisif pour la France, a enregistré un taux de participation historique estimé à 67,5 %.

Cette tripartition jette la France dans le brouillard, au terme d’un scrutin qui a fortement mobilisé les électeurs (participation autour de 67%), la plus forte depuis 1981. Car faute d’atteindre la barre de 289 députés, synonyme de majorité absolue, ou même de s’en approcher, aucun bloc n’est en mesure de composer seul un gouvernement.

La semaine qui se profile va produire son lot d’âpres négociations pour les postes clés à l’Assemblée, avant l’ouverture le 18 juillet de la nouvelle législature.

Les élections législatives françaises ont été scrutées avec attention et certains partenaires européens, en premier lieu l’Allemagne, ont manifesté à plusieurs reprises leur inquiétude face à la montée de l’extrême droite.

D’autres comme l’Italie de Giorgia Meloni ou la Russie de Vladimir Poutine ont exprimé plus ou moins ouvertement leur satisfaction.

- Advertisment -