dimanche 21 juillet 2024

Législatives britanniques: Déchu, Rishi Sunak va quitter la tête du parti conservateur

-

Le Premier ministre britannique sortant, Rishi Sunak, a annoncé vendredi sa démission de la tête du parti conservateur après sa défaite aux législatives, présentant ses excuses aux Britanniques en quittant le 10 Downing Street.

« Je voudrais dire avant tout: je suis désolé », a-t-il déclaré, avant d’aller présenter sa démission du gouvernement au roi Charles III. « Je me suis donné tout entier à ce travail, mais vous avez envoyé un signal clair : le gouvernement du Royaume-Uni doit changer. Et c’est le seul jugement qui compte ». « Après ce résultat, je quitterai le poste de chef de parti, pas immédiatement, mais une fois que tout sera en place pour désigner mon successeur », a-t-il précisé.

« C’est un jour difficile, après de nombreuses autres journées difficiles, mais je quitte ce poste honoré d’avoir été votre Premier ministre », a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, M. Sunak avait reconnu la défaite des conservateurs, disant en assumer « la responsabilité », à l’issue d’un scrutin largement dominé par les travaillistes. « Le peuple britannique a rendu un verdict qui donne à réfléchir ce soir, il y a beaucoup à apprendre (…) et j’assume la responsabilité de cette défaite », a-t-il dit à l’adresse de ses partisans, après avoir été réélu dans sa circonscription de Richmond, dans le nord de l’Angleterre.

Face à un Labour triomphant, le parti Tory a essuyé lors de ces législatives sa pire défaite depuis le début du XXe siècle: seulement 121 députés ont été élus, contre 365 il y a cinq ans sous l’ancien Premier ministre Boris Johnson, selon des résultats quasi définitifs.

M. Sunak, 44 ans, était entré à Downing Street en octobre 2022, après le bref mandat de sa prédécesseure Liz Truss, restée en fonction 44 jours et dont le projet de baisse d’impôts non financées avait fait paniquer les marchés et chuter la livre.

- Advertisment -