dimanche 14 juillet 2024

La saisine Royale du Conseil supérieur des Oulémas, un appel à l’Ijtihad dans l’esprit des nobles desseins de l’Islam

-

La saisine Royale du Conseil supérieur des Oulémas, pour contribuer à la réflexion sur la révision du Code de la famille, est un appel à tenir compte des vertus de l’Ijtihad et des nobles desseins de l’Islam, a souligné Fatiha Chtatou, membre du bureau exécutif de l’Association nationale des avocats.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Chtatou a relevé que la démarche de SM le Roi Mohammed VI intervient dans le cadre de l’article 41 de la Constitution, selon lequel le Conseil est la seule institution habilitée à prononcer les Fatwas officiellement agréées.

Elle a rappelé que la saisine Royale puise son essence dans les prérogatives du Souverain en sa qualité d’Amir Al-Mouminine et de Président du Conseil supérieur des Oulémas, notant que cette initiative s’inscrit dans le droit fil du discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion de la Fête du Trône de 2022.

Dans ce discours, le Souverain a affirmé qu' »Il ne peut autoriser ce que Dieu a prohibé, ni interdire ce que le Très-Haut a autorisé, appelant à ce que « cet élan réformateur soit mené en parfaite concordance avec les desseins ultimes de la Loi islamique (Charia) ».

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, Président du Conseil supérieur des Oulémas, a bien voulu donner Ses Hautes Directives audit Conseil, pour examiner certaines questions contenues dans les propositions de l’Instance chargée de la révision du Code de la Famille, en se référant aux principes et préceptes de la sainte religion de l’Islam et ses finalités, et pour soumettre une Fatwa à leur sujet à la Haute Appréciation du Souverain.

- Advertisment -