dimanche 14 juillet 2024

Code de la Famille: La saisine Royale du Conseil supérieur des Oulémas conforte l’État des institutions

-

La saisine Royale du Conseil supérieur des Oulémas, pour contribuer à la réflexion collective sur la révision du Code de la famille, vient conforter l’État des institutions et consolider leur rôle dans la gestion de la chose publique de manière efficace et efficiente, a souligné la coordinatrice du collectif « Parité maintenant » et présidente d’honneur de l’Internationale socialiste des femmes, Ouafae Hajji.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Hajji a relevé que cette saisine s’inscrit dans une démarche institutionnelle visant à formuler des propositions sur la base de l’effort de l’Ijtihad, relevant que le fait de demander l’avis du Conseil sur cette question témoigne du rôle que jouent les institutions dans des questions nationales cruciales.

Le travail du Conseil supérieur des Oulémas permettra d’apporter des avis dans le cadre d’un Ijtihad en phase avec le développement et les évolutions de la société marocaine, en vue d’aboutir à une réforme globale à la faveur de solutions pour une famille épanouie, a-t-elle expliqué, considérant que tout Ijtihad doit se faire dans un sens ordonné et bien organisé.

Cette initiative Royale s’inscrit aussi au cœur du processus amorcé par le Souverain suite à la lettre Royale adressée au Chef du gouvernement et portant sur la révision du Code de la famille, a-t-elle ajouté.

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, Président du Conseil supérieur des Oulémas, a bien voulu donner Ses Hautes Directives audit Conseil, pour examiner certaines questions contenues dans les propositions de l’Instance chargée de la révision du Code de la Famille, en se référant aux principes et préceptes de la sainte religion de l’Islam et ses finalités, et pour soumettre une Fatwa à leur sujet à la Haute Appréciation du Souverain.

- Advertisment -