dimanche 14 juillet 2024

Jamie Foxx en dit (enfin) un peu plus sur le grave problème médical dont il a souffert l’an dernier

-

L’acteur américain a été soudainement hospitalisé et a suspendu ses projets pendant plusieurs mois, sans jamais révéler la nature exacte de son mal

On en sait (enfin) un peu plus sur les raisons de la mystérieuse hospitalisation urgente de Jamie Foxx en avril de l’année dernière. La star de Ray et Django Unchained, qui a repris en début d’année ses projets mis en pause en raison de ses soucis de santé, a récemment accepté de répondre aux questions de fans inquiets croisés dans un restaurant dans le centre de Phoenix, en Arizona.

Comme le montre une vidéo TikTok, l’acteur de 56 ans a tenté de se remémorer les détails de l’incident. « Écoutez, le 11 avril de l’année dernière, j’ai eu mal à la tête, j’ai demandé à mon gars de me filer un Advil », a-t-il expliqué, avant de claquer des doigts et d’ajouter : « J’ai été « absent » pendant vingt jours, je ne me souviens de rien. »

   « Quelque chose là-haut »

Jamie Foxx a ensuite évoqué les soins et analyses des médecins. « Ma sœur et ma fille m’ont emmené chez le médecin, qui m’a fait une piqûre de cortisone et a dit : « Il se passe quelque chose là-haut » », a-t-il déclaré en désignant sa tête, avant de rappeler qu’il ne souhaitait pas s’étendre davantage sur la nature de son problème.

C’est la fille aînée de l’acteur, Corinne Bishop, qui a révélé sur les réseaux sociaux l’an dernier que son père subissait des problèmes de santé importants qu’une « action rapide » et « de bons soins » l’avaient placé sur « la voie de la guérison ».

Après cette épreuve, Jamie Foxx a donné de ses nouvelles sur les réseaux sociaux l’été dernier puis est réapparu pour la première fois en public en décembre à une cérémonie de la Critics Choice Association qui lui a décerné le prix Vanguard. Lors de son discours, la star d’Ali s’est aussi livrée sur les conséquences de son incident : « C’est dingue, je ne pouvais pas faire ça il y a six mois. Je chéris chaque minute désormais – c’est différent. »

- Advertisment -