dimanche 14 juillet 2024

Kenya: 39 morts lors des manifestations contre le projet de loi de finances

-

Les manifestations contre le projet de loi de finances au Kenya ont fait 39 morts et 361 blessés, a annoncé la Commission kényane des droits de l’homme (KNCHR).

Des autopsies sont en cours pour de nombreuses victimes, a indiqué l’agence officielle de protection des droits humains dans un communiqué publié lundi soir, ajoutant qu’elle a recensé 32 disparitions forcées et 627 arrestations arbitraires de manifestants.

Déplorant les nombreux décès et blessures parmi les manifestants, la Commission s’est dite préoccupée quant à l’usage disproportionné de la force par les autorités.

La KNHCR a rappelé que la situation s’est particulièrement aggravée le 25 juin, notant que les victimes sont réparties dans plusieurs régions du pays, notamment Nairobi, Nakuru, Kajiado, et Mombasa.

La Commission a également dénoncé la destruction de biens publics et privés par certains manifestants, dont notamment la bibliothèque nationale, des parties du Parlement, ainsi que des biens appartenant à des hommes politiques.

Appelant au respect des droits des manifestants, elle a insisté sur la nécessité de maintenir l’ordre tout en garantissant le respect de la loi et des droits fondamentaux.

Par ailleurs, une nouvelle journée de mobilisation est prévue mardi à Nairobi et dans les principales villes kényanes, malgré l’annonce du retrait du projet de budget par le président William Ruto.

- Advertisment -