dimanche 21 juillet 2024

Revue de presse de ce lundi 1er juillet 2024

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi 1er juillet 2024:

Le Matin

Le 1er juillet marque l’entrée en vigueur de certaines dispositions fiscales instaurées par le Budget de 2024. Ainsi, pour la mutation des biens immeubles, les rédacteurs d’actes comme les adouls, notaires et avocats agréés ont, à partir de ce 1er juillet, l’obligation de ne dresser aucun acte sans la présentation d’une attestation émise par les services de recouvrement locaux justifiant le paiement des impôts et taxes grevant l’immeuble se rapportant à l’année de mutation ou de cession et aux années antérieures. Pour la TVA, deux nouveaux régimes entrent en vigueur également dès ce 1er juillet. Il s’agit de l’autoliquidation de la TVA qui permet désormais aux personnes soumises à cette taxe de la calculer et la déduire sur leurs achats auprès de fournisseurs qui ne sont pas soumis à la TVA ou qui sont exonérés sans droit à déduction. L’autre régime, quant à lui, prévoit une retenue à la source de la TVA sur les opérations effectuées par les fournisseurs de biens d’équipement de travaux assujettis à cette taxe.

Les parents des étudiants en médecine et en pharmacie ont manifesté leur colère lors d’un sit-in organisé samedi devant le Parlement à Rabat. Ils dénoncent la gestion du dossier de leurs enfants par les responsables, qui a conduit à la suspension du dialogue, au gaspillage du temps universitaire et à l’aggravation de la crise. Ces parents regrettent l’absence d’interaction sérieuse et responsable de la part des autorités et mettent en garde contre les conséquences graves de cette situation sur l’avenir de la formation des futurs médecins et pharmaciens et sur la réussite du projet de réforme du système de santé.

L’Economiste

Les préparatifs vont bon train pour une ouverture imminente du méga-port Nador Med West. Selon nos sources, le port sera ouvert dans quelques mois, probablement début 2025. Ce méga-chantier, dont les études, la planification et les travaux ont commencé il y a presque 10 ans, injectera bientôt de nouvelles capacités, qui viendront faire jouer des synergies et des complémentarités avec Tanger Med et plus tard avec le port de Dakhla Atlantique. L’enjeu est de faire du Maroc un hub portuaire international incontournable pour le commerce des conteneurs à transbordement et surtout de fluidifier les flux avec des capacités importantes pour le vrac. Mais si la pré-ouverture et les premiers tests grandeur nature auront lieu dans quelques mois, l’entrée en service effective de l’ensemble de la plateforme portuaire et logistique est programmée pour 2027.

Les sociétés de financement poursuivent leur développement et prouvent leur résilience dans un contexte de reprise de l’économie nationale. Au terme 2023, les membres de l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF) ont, en effet, mobilisé plus de 208 milliards de dirhams au service de la consommation des ménages, de l’investissement et du cycle d’exploitation des entreprises et des professionnels, une enveloppe en hausse de 8,4 milliards ou 4,2% par rapport à fin 2022. C’est ce qu’a indiqué Abdallah Benhamida, président de l’Association professionnelle des sociétés de financement à l’issue de l’assemblée générale de l’APSF tenue le 28 juin dernier.

L’Opinion

Après des années de bataille juridique ininterrompue, le Centre international de règlement des différends relatifs à l’investissement (CIDRI) va bientôt trancher dans l’affaire de la SAMIR. Le tribunal arbitral s’apprête à rendre la sentence tant attendue après avoir commencé les délibérations. L’issue imminente du litige, qui oppose le Maroc et l’actionnaire majoritaire de la raffinerie, tient les observateurs en haleine. Le Royaume espère sortir indemne d’une procédure qui risque de coûter très cher en cas de sentence défavorable, étant donné l’énormité des dédommagements requis. Tout dépend de la qualité de la riposte de la défense marocaine, qui a tenté, tout au long d’un long duel juridique, de réfuter le réquisitoire de l’avocat du plaignant qui se prévale d’une convention d’investissement que chacune des deux parties interprète différemment.

Al Ahdath almaghribia

Des parlementaires ont appelé à une refonte de la loi organique relative à la nomination aux fonctions supérieures. A cet égard, le président de la Commission de justice, de législation et des droits de l’homme à la Chambre des représentants, Said Baaziz, a mis en exergue la nécessité de cette refonte, estimant qu’il s’agit d’une loi désormais en tête des réformes, sur fond de créations de nouvelles institutions. Baaziz a relevé que le gouvernement est amené à concevoir une nouvelle version, conformément aux dispositions des articles 49 et 92 de la Constitution qui évoque cette possibilité. Pour sa part, la députée PAM Houria Didi a fait savoir que son groupe plaide pour un amendement des dispositions relatives à la nomination aux fonctions supérieures, mettant en avant une occasion idoine pour sauvegarder les dispositions de l’article 19 de la Constitution qui dispose que l’Etat œuvre à la réalisation de la parité entre les hommes et les femmes.

Assabah

Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, a mis en déroute le courant Ould Rachid en retardant l’annonce de la liste des membres du comité exécutif, deux mois après la fin du 18e congrès, selon des sources du journal. Des dizaines de membres ont finalement retiré leur candidature pour l’adhésion au comité exécutif, y compris ceux affiliés au courant Ould Rachid, en raison de la diminution de l’intensité des divergences politiques. Baraka a largement misé sur la prolongation du délai d’annonce de sa liste composée de 34 membres sur les 107 qui étaient appelés à se présenter pour réduire les chances de victoire de certains dirigeants, ont ajouté ces sources.

Al Akhbar

Le chef du gouvernement et président du RNI, Aziz Akhannouch, a indiqué que le gouvernement avait œuvré pour réduire l’inflation à 0,9% à la fin de l’année dernière, alors qu’elle avait atteint des niveaux record de près de 10 %. S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture de la 2è édition des assises des ingénieurs du RNI à Tanger, Akhannouch a affirmé que son gouvernement avait donné la priorité à l’emploi en allouant 20 milliards de dirhams d’investissements rien que lors de la dernière réunion de la Commission des investissements qui s’était tenue sous sa présidence, outre d’autres projets phares en cours de réalisation. Afin de poursuivre la mise en œuvre des chantiers ouverts et répondre aux grands enjeux nationaux, la mobilisation d’un plus grand nombre d’ingénieurs dans le Royaume est nécessaire, a-t-il enchaîné.

Al MassaeLe ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a soumis 30 dossiers contenant des violations graves à l’agent judiciaire du Royaume. Cette démarche vise à activer le processus de révocation de présidents de communes et de grands élus devant les tribunaux administratifs. La liste, qui intervient en application des dispositions de l’article 64 de la loi organique relative aux communes, comprend plus de 15 présidents élus et sera transmise par le ministère aux juridictions chargées des crimes financiers dans les différentes régions du Royaume. Le ministre de l’intérieur avait précédemment souligné sa détermination à traquer les « voleurs » de fonds publics qui avaient remporté les élections précédentes et occupé la présidence de conseils, tirant profit de leurs postes pour servir leurs projets corrompus.

- Advertisment -