samedi 20 juillet 2024

Revue de presse de ce samedi 29 juin 2024

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 29 juin 2024:

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, Président du Conseil Supérieur des Oulémas, a donné Ses Hautes Directives audit Conseil pour examiner certaines questions contenues dans les propositions de l’Instance chargée de la révision du Code de la Famille, en se référant aux principes et préceptes de la sainte religion de l’Islam et ses desseins tolérants, et pour soumettre une Fatwa à leur sujet à la Haute Appréciation du Souverain. Cette saisine intervient après que l’Instance chargée de la révision du Code de la famille ait accompli sa mission dans les délais impartis et soumis ses propositions à la Haute Appréciation du Roi. Considérant que certaines propositions sont en rapport avec des textes religieux, le Souverain a décidé de saisir le Conseil supérieur des oulémas qui est, conformément à l’article 41 de la Constitution, la seule instance habilitée à prononcer les Fatwas officiellement agréées.
  • La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) injecte de nouveaux fonds pour soutenir le capital-investissement au Maroc. L’institution envisage d’investir jusqu’à 40 millions de dollars dans SPE PEF III (PEF III), nouveau Fonds lancé par SPE Capital, afin de soutenir les entreprises, à moyenne capitalisation, établies au Maroc, en Tunisie et en Égypte. Ce nouveau véhicule d’investissement vise à lever 350 millions de dollars afin de promouvoir le développement d’entreprises résilientes et à forte croissance en Afrique du Nord. Selon la BERD, le Fonds PEF III cherchera à générer des plus-values à long terme par le biais d’investissements en fonds propres et quasi-fonds propres dans des entreprises établies dans ces trois pays d’Afrique du Nord, tout en conservant une certaine souplesse pour investir également dans des pays ciblés d’Afrique subsaharienne.
  • Les superficies agricoles dédiées aux cultures biologiques poursuivent leur montée en flèche. Le département de l’Agriculture est sur un projet de certification de 300 hectares supplémentaires dans la région de Béni Mellal-Khénifra. Une assistance technique sera ainsi mobilisée afin d’identifier les agriculteurs ou les groupements de producteurs qui vont s’engager dans la conversion au bio. Une opportunité pour les producteurs bénéficiaires de valoriser davantage leur production et partant améliorer leurs revenus.
  • Un montant de plus de 1,45 milliard de dirhams d’investissement a été alloué à des projets de développement de la province de Tata, dotée d’énormes potentiels, a affirmé le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. «La province de Tata que le Roi Mohammed VI ne cesse d’entourer de Sa haute sollicitude est dotée de potentiels importants», a déclaré le Chef du gouvernement à l’occasion d’une visite jeudi dans la province, notant qu’il a procédé aux côtés de plusieurs ministres au lancement et à la visite de plusieurs projets réalisés ou en cours d’études et qui seront lancés prochainement avec un investissement de plus de 1,45 milliard de dirhams. Akhannouch a précisé que les projets couvrent plusieurs domaines, santé, sport, agriculture, éducation, culture, entre autres, citant dans ce sens deux barrages qui seront lancés prochainement et trois en cours d’étude, ainsi que des pistes, des routes, des points d’eau, outre le programme de restructuration des oasis.

Libération

  • Une délégation palestinienne a loué les nobles initiatives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour la défense de la cause palestinienne, ainsi que la solidarité avec le peuple palestinien. En visite au Royaume à l’invitation de l’Agence Bayt Mal Al Qods, les membres de la délégation, reçus par le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi El Alami, ont tenu à exprimer leur gratitude et leur sincères remerciements à Sa Majesté le Roi, Président du Comité Al Qods, pour Ses efforts visant à soulager les souffrances des Palestiniens, à travers le déploiement d’une opération humanitaire d’aide médicale destinée aux habitants de la bande de Gaza, indique un communiqué de la première Chambre.
  • La masse monétaire (Agrégat M3) s’est accru de 3,7% au premier trimestre 2024, après 5,2% un trimestre auparavant, ressort-il du récent rapport trimestriel de Bank Al-Maghrib (BAM) sur la politique monétaire. Cette évolution traduit une accentuation du repli des titres des Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) monétaires de 2% à 15,7% et une décélération de la progression de la circulation fiduciaire à 10,2% après 11,4%, précise la Banque Centrale. Le rythme d’accroissement des dépôts à vue est revenu de 7,7% à 7,1%, en lien notamment avec le ralentissement de la hausse de ceux des ménages à 5,8% après 6,4%, fait savoir la même source.

Al Massae

  • La Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC) a exprimé son « profond mécontentement » de la nouvelle hausse des prix des tickets des trains, annoncée par l’Office national de chemins de fer (ONCF). La FMDC a indiqué dans un communiqué que « cette hausse imprévue intervient dans le cadre du contexte économique difficile vécu par les citoyens », et constitue « un nouveau coup dur pour les catégories nécessiteuses et la classe moyenne ». Plusieurs usagers de trains ont été surpris de cette nouvelle hausse appliquée sur plusieurs lignes, avec l’ajout de deux dirhams sur le prix du ticket de la ligne entre Rabat et Kénitra, passant de 18 à 20 dirhams, tandis que le prix du ticket de voyage reliant Kénitra à Marrakech a augmenté de 20 dirhams. Au niveau des longs trajets, la hausse a oscillé entre 40 et 60 dirhams, avec le prix du ticket du trajet reliant Tanger et Marrakech qui est passé de 140 à 200 dirhams.

Al Akhbar

  • Coïncidant avec la tenue de son procès devant la Chambre criminelle de la Cour d’Appel de Casablanca, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a rendu un arrêté constatant la cessation de fonctions d’Abdennebi Bioui à la tête du Conseil de la région de l’Oriental. Le ministère de l’Intérieur a décidé de le démettre de ses fonctions et de dissoudre le Conseil, et annoncé l’ouverture des candidatures pour occuper le poste de président du Conseil de la région. Bioui a cessé d’exercer ses fonctions depuis six mois. Selon la loi organique sur les régions, si le président d’un conseil cesse d’exercer ses fonctions pendant une durée supérieure à six mois, il est considéré comme démis de ses fonctions et le bureau est dissous de plein droit. Dans ce cas, le conseil est convoqué pour l’élection d’un nouveau président et du reste des membres du bureau, dans les conditions et selon les modalités prévus par la loi organique, dans un délai de15 jours à compter de la date de la constatation de ladite cessation par arrêté de l’autorité gouvernementale chargée de l’intérieur.

Al Ittihad alichtiraki

  • Le besoin en liquidité des banques s’est accentué à 111,6 milliards de dirhams (MMDH) en moyenne hebdomadaire au premier trimestre 2024, contre 100,9 MMDH un trimestre auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Cette situation est le résultat, en particulier, de l’expansion de la monnaie fiduciaire, explique BAM dans son récent rapport sur la politique monétaire, publié à l’issue de la 2ème réunion trimestrielle de son Conseil. Dans ces conditions, Bank Al-Maghrib a porté ses injections à 123,9 MMDH, dont 46,7 MMDH sous forme d’avances à 7 jours, 49,1 MMDH à travers les opérations de pensions livrées et 28,1 MMDH au titre des opérations de prêts garantis accordés dans le cadre des programmes de soutien au financement de la très petite, petite et moyenne entreprise.

Assahra Almaghribia

  • Les membres de la délégation parlementaire chilienne se sont dits « impressionnés » par le développement remarquable que connaît la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et les chantiers lancés dans tous les domaines. Les membres de la délégation parlementaire chilienne, qui effectuaient une visite de travail au Maroc, ont exprimé leur admiration pour les aspects de développement et de progrès que connaît la région à tous les niveaux. Dans une déclaration à la presse, le président du Groupe d’amitié parlementaire Chili-Maroc, Jaime Naranjo Ortiz, a souligné que cette visite a permis aux membres de la délégation de s’informer des projets de réformes tous azimuts lancés dans les différentes régions du Royaume.

Rissalat Al Oumma

  • Deux accords de coopération dans les domaines de l’énergie, des sciences de la terre et des mines ont été signés à Rabat entre le ministère de la Transition Énergétique et du Développement Durable et le ministère de l’Énergie et des Ressources Naturelles de la République de Turquie. Signés par la ministre de la Transition Énergétique et du Développement Durable Leila Benali et le ministre turc de l’Énergie et des Ressources Naturelles, Alparslan Bayraktar, ces deux accords concernent les énergies renouvelables, l’hydrogène vert, l’efficacité énergétique, la production et la distribution d’électricité, l’intégration des marchés de l’énergie, les technologies propres, la décarbonation et l’exploration des hydrocarbures.
- Advertisment -