samedi 20 juillet 2024

France : Dans une Lettre ouverte au président du RN, Rachida Kaaout rappelle au respect des valeurs de la république

-

En réponse aux positions hostiles aux droits des citoyens français ayant une double nationalité, Rachida Kaaout, présidente du Haut-Commissariat des Diasporas Africaines de France, a adressé une lettre ouverte à Jordan Bardella, président du Rassemblement National l’appelant à respecter les valeurs de la République française qui garantissent l’égalité entre tous les Français.

Originaire de la région de Beni Mellal au Maroc, Rachida Kaaout est l’une des militantes influentes en France et a déjà été élue au nom de La Renaissance.

Voici le texte intégral de la lettre ouverte :

Monsieur Bardella,

La stigmatisation ne correspond pas aux valeurs fondamentales de la France, telles qu’exprimées dans la devise nationale « Liberté, Égalité, Fraternité ».

En rejetant les discours de stigmatisation, nous préservons ces valeurs et travaillons ensemble à la construction d’une société plus inclusive, respectueuse et égalitaire.

Non, les binationaux en France ne sont pas moins français que les autres, ils le sont tout autant.

La nationalité française ne dépend pas uniquement de la possession d’un seul passeport, mais plutôt de l’adhésion aux valeurs et aux principes de la République française.

Les binationaux, qui possèdent la nationalité française ont les mêmes droits et devoirs que les autres citoyens français.

Ils ont le droit de vote, de travailler, d’accéder à l’éducation, à la santé et à tous les services publics comme n’importe quel autre citoyen français.

Je tiens à vous rappeler, Monsieur, que la diversité des origines et des cultures est un enrichissement pour la société française.
Saint Exupery écrivait: «si tu diffères de moi, bien loin de me léser tu m’enrichis».

Les binationaux contribuent à la richesse culturelle et à la diversité de la France. Ils peuvent être pleinement engagés dans la vie politique, économique, sociale et culturelle de notre pays…vous en êtes un exemple criant!

Il est temps pour les partisans de l’extrême droite de cesser leurs fabulations et de mettre fin à la stigmatisation incessante de certaines populations, en particulier de nos concitoyens musulmans.

Les binationaux méritent d’être traités avec respect et égalité.

Je suis franco-marocaine, trait d’union de deux grands pays qui font ce que je suis.
Vive la France, vive la République !

Rachida Kaaout
Présidente du Haut-commissariat des Diasporas africaines de France

- Advertisment -