lundi 22 juillet 2024

Révision du Code de la Famille: La Saisine Royale conforte le rôle du Maroc comme référence de la pensée sunnite modérée

-

La Saisine Royale du Conseil supérieur des Oulémas au sujet de certaines propositions à caractère religieux, portées à la Haute appréciation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI par l’Instance chargée de la révision du Code de la Famille, vient conforter le rôle du Maroc comme référence de la pensée sunnite modérée, fondée sur l’Ijtihad et l’ouverture.

Cette Initiative Royale, qui a pour finalité de vérifier et de conforter le fondement juridique des propositions pour la révision du Code de la Famille au regard de la religion, reflète la place du Royaume en tant que pays phare en la matière.

C’est une démarche dynamique, ouverte, inclusive et prospective sur des questions touchant à la religion, qui font la singularité du Maroc, qui a de tout temps prôné une interprétation modérée de l’Islam, en tenant compte des vertus de l’Ijtihad au service de l’intérêt de la famille.

La Saisine Royale, qui puise son essence dans les prérogatives d’Imarat Al Mouminine, procède du souci du Souverain d’élargir le processus de consultation institutionnelle relatif à la révision du Code de la famille, pour répondre aux attentes des citoyennes et citoyens marocains.

Il s’agit de mettre en exergue l’importance de l’Ijtihad pour appréhender des situations nées de l’évolution de la société et pour souligner l’aptitude des prescriptions juridiques à caractère religieux à s’adapter aux réalités nouvelles.

L’Initiative du Souverain renvoie aussi au rôle central des Oulémas marocains, réputés pour leur compétence et leur modération, dans le respect des préceptes religieux et l’accompagnement des évolutions sociétales.

+LA SAISINE ROYALE, UNE CONSECRATION DU CHOIX DE L’IJTIHAD OUVERT ET CONSTRUCTIF+

En saisissant le Conseil supérieur des Oulémas, Sa Majesté le Roi consacre le choix de l’Ijtihad ouvert et constructif, illustrant à nouveau la Haute sollicitude Royale à l’endroit de la famille, ce pilier de la collectivité nationale.

En effet, à travers l’Initiative Royale clairvoyante, qui s’inscrit dans le cadre des prérogatives constitutionnelles du Souverain, en Sa qualité d’Amir Al Mouminine et de Président du Conseil Supérieur des Oulémas, cette Institution est appelée à émettre une Fatwa collective qui viendra renforcer les propositions soumises par l’Instance chargée de la révision du code de la famille et consolider le recours à l’Ijtihad pour améliorer le sort de tous les membres de la famille.

Les Oulémas marocains sont ainsi appelés à émettre un avis conforme aux valeurs de l’Islam dans le respect des finalités de la religion et leur changement en fonction du temps.

Sa Majesté le Roi veille, à travers cette Saisine, à associer les Oulémas et leur institution constitutionnelle à la réflexion collective sur la révision du Code de la famille, qui se démarque des autres textes de loi dès lors que certaines de ses dispositions possèdent un référentiel religieux. Le but étant de vérifier et de conforter le fondement juridique de certaines propositions de l’Instance de révision du Code de la Famille au regard de la religion par la voie de l’Ijtihad.

Avec l’actuelle réforme, le Maroc, sous la Conduite Clairvoyante de Sa Majesté le Roi, compte mener à bon terme ce grand projet sociétal, qui viendra répondre aux aspirations de l’ensemble de la société et assurer la consécration de droits pleins et entiers des composantes de la famille marocaine.

La Saisine Royale vient aussi accompagner la force de proposition et les revendications sociales exprimées, dans un cadre consensuel empreint de renouveau, prenant en considération l’intérêt de la famille, la stabilité des relations conjugales et la pérennité de la quiétude et de l’affection entre toutes les composantes familiales.

- Advertisment -