mardi 23 juillet 2024

Le Maroc, sous le leadership de SM le Roi, joue un rôle central dans le renforcement de la coopération Sud-Sud

-

Le Maroc, grâce aux progrès réalisés sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, et à sa présence active dans les différentes instances régionales et internationales, joue un rôle central dans le renforcement de la coopération Sud-Sud, notamment entre l’Afrique et l’Amérique latine, a indiqué, mardi à Rabat, le président du groupe d’amitié parlementaire Maroc-Chili, Jaime Naranjo Ortiz.

 « Nous avons pu constater de visu les avancées significatives réalisées par le Maroc dans divers domaines, sous la conduite de Sa Majesté le Roi, ce qui positionne le Royaume comme un acteur central en Afrique et dans le renforcement des liens du continent avec toute l’Amérique latine », a souligné M. Naranjo Ortiz, dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

 Qualifiant d' »extrêmement importants » ces entretiens avec M. Bourita, M. Naranjo Ortiz, qui conduit une délégation parlementaire chilienne, a indiqué qu’ils ont porté sur les moyens pour les deux pays de tirer profit de leurs potentiels respectifs à la faveur de leur position géostratégique et géographique, soulignant la convergence des points de vue sur de nombreuses questions, telles que le renforcement de la paix internationale, la consolidation de la démocratie, l’amélioration de la condition de la femme et le renforcement des échanges commerciaux.

Le Maroc, de par ses façades méditerranéenne et atlantique, et le Chili, avec sa façade pacifique, peuvent jouer un rôle crucial dans la promotion de la coopération régionale, notamment entre l’Afrique et l’Amérique latine, a-t-il relevé.

Concernant la cause nationale, le parlementaire chilien a réaffirmé son soutien aux efforts du Maroc pour la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain, soulignant que « notre position aujourd’hui ne diffère pas de celle d’hier ».

« Nous sommes solidaires avec vous dans tout ce qui est nécessaire pour la résolution de ce conflit » au service de la paix et de la stabilité dans la région, a-t-il conclu.

- Advertisment -