jeudi 25 juillet 2024

Un robot pour assister les personnes qui souffrent de troubles de l’attention

-

Stu est un petit robot à l’apparence sympathique et qui se commande par la voix. Il a été développé par des chercheurs australiens afin d’assister les personnes atteintes du trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) dans leur vie de tous les jours.

Pour les personnes atteintes du trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), l’altération des fonctions exécutives peut rendre la vie quotidienne très difficile. Les fonctions exécutives comprennent la planification, le contrôle des impulsions ainsi que la gestion du temps. Pour les accompagner au quotidien, des chercheurs de l’université Monash à Melbourne ont créé un petit robot appelé Stu, développé via leur  Nexa Robotics.

Il existe de nombreuses  pour aider les personnes atteintes de TDAH, mais peu ont été évaluées et elles sont le plus souvent créées sans consulter le public concerné, donc ne répondent pas vraiment aux besoins. De plus, le TDAH affecte la permanence de l’objet, signifiant qu’il est très facile d’oublier d’utiliser son application… Le robot Stu est un compagnon avec une présence bien réelle, et il est commandé par la voix pour une activation plus naturelle.

   Un robot comme soutien moral

Stu est actuellement capable de réaliser quatre types de tâches. La première est de décomposer les tâches en éléments plus simples, plus faciles à aborder. La seconde est de gérer le planning, afin que l’utilisateur ne soit plus stressé par la planification des tâches quotidiennes. La troisième tâche est la responsabilité sociale, en planifiant des échéances et en proposant des interactions sociales. Enfin, Stu peut aussi remplir la fonction de « body double », autrement dit la présence de quelqu’un d’autre qui effectue une tâche similaire, afin d’apporter un soutien moral.

« Nous avons fait des recherches et nous nous sommes rendu compte que neuf personnes sur dix trouvaient bénéfique l’assistance des robots dans leur TDAH », a déclaré Zaid Ahmed, l’un des chercheurs. Le robot est actuellement en phase de test, avec plus de 600 personnes inscrites sur liste d’attente.

- Advertisment -