dimanche 14 juillet 2024

Rabat : conférence internationale sure la protection du patrimoine culturel lors des crises humanitaires

-

La Commission Nationale du Droit National Humanitaire a organisé, ce mardi 25 juin 2024 à Rabat, une conférence internationale sous le thème: “protection du patrimoine culturel lors des crises humanitaires et la question de l’effectivité”.

Initié en collaboration avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, ce colloque s’inscrit dans le cadre de la commémoration par la communauté internationale du 70e anniversaire de l’adoption en 1954 de la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé.

Le Royaume est partie prenante à cette convention, qui constitue un cadre de référence en matière de protection du patrimoine culturel.

Mohamed Mehdi Bensaid, Ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication

Cette rencontre s’inscrit également dans le cadre de l’intérêt particulier qu’accorde le Maroc à la préservation du patrimoine national culturel et civilisationnel en termes de protection, de restauration, d’entretien et de valorisation, et de l’engagement permanent du Royaume en faveur de la protection et de la promotion du système du droit international humanitaire.

Le colloque a pour objectifs de discuter des défis liés à la mise en œuvre de la protection du patrimoine culturel dans les situations des crises humanitaires, de passer en revue les bonnes pratiques internationales et les moyens de collaboration internationale afin de protéger les biens culturels dans les situations d’urgence, ainsi que de mettre en lumière les efforts nationaux déployés à cet égard, notamment l’expérience marocaine.

L’Ambassadeur Omar Hilale, Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l’Organisation des Nations-Unies

Il s’agit aussi de formuler une réponse institutionnelle collective aux questions soulevées quant à l’effectivité de la protection et de la préservation des biens culturels dans les zones de conflit armé et dans les situations des autres crises humanitaires, ainsi que de présenter des solutions innovantes pour soutenir les efforts internationaux visant à assurer la préservation du patrimoine culturel et civilisationnel des pays.

Ont pris part aux travaux de cette rencontre internationale des experts et des acteurs nationaux et internationaux spécialisés dans le domaine du droit international humanitaire et de la protection du patrimoine culturel et des représentants des organisations internationales impliquées dans ce domaine, notamment l’UNESCO, et le Comité international de la Croix-Rouge.

- Advertisment -