dimanche 14 juillet 2024

Euro-2024: Xavi Simons, encore en devenir avec les Pays-Bas

-

Les Pays-Bas, en passe de se qualifier pour les 8e de finale de l’Euro-2024, vont s’appuyer sur le jeune milieu Xavi Simons, un atout offensif en devenir, pour affronter mardi (17h00) l’Autriche, physique, agressive et elle aussi en course pour la phase à élimination directe.
Vendredi soir, le temps de fêter son but, le joueur de 21 ans a cru ouvrir le score contre l’équipe de France et frapper un grand coup, alors qu’il restait 20 minutes de jeu.
Mais, après de longues minutes d’hésitation de la VAR, son but a été refusé à cause d’une position de hors-jeu de son coéquipier Denzel Dumfries, qui gênait le gardien français Mike Maignan.
Avec ce match nul (0-0) et la victoire en fin de rencontre contre la Pologne (2-1), les Néerlandais (quatre points) sont en tête du groupe D, devant la France, grâce à une meilleure différence de but. Derrière, l’Autriche, qui compte trois points, reste également en lice pour se qualifier pour les huitièmes de finale.
Mardi soir, au Stade olympique de Berlin, Xavi Simons est donc attendu pour confirmer les attentes et bousculer la défense autrichienne, qui s’est montrée très physique face aux Bleus (1- 0).
Contre la Pologne, les joueurs de Ralf Rangnick ont proposé davantage de jeu, notamment vers l’avant (3-1). Mais face à la rapidité des Néerlandais, les Autrichiens devraient retrouver un jeu agressif.

Au cœur du jeu néerlandais, Xavi Simons (16 sélections), qui s’est pleinement épanoul ces dernières saisons en club, a encore des progrès à faire avec sa sélection: plus imprécis et moins puissant athlétiquement, que ce soit à droite contre la Pologne ou dans l’axe contre la France.
Si brillant en club ces deux dernières saisons, au PSV Eindhoven (22 buts et 12 passes) ou au RB Leipzig (10 buts et 15 passes), il n’a Inscrit son premier but en sélection que juste avant l’Euro, contre l’Islande (4-0).
Le vrai déclic n’est donc pas passé loin contre les Bleus, mais Simons aura une nouvelle occasion de s’imposer contre l’Autriche si Ronald Koeman lui fait encore confiance.
En plus de l’Euro, le joueur prêté par le Paris Saint-Germain à Leipzig, est en pleine négociations concernant son avenir.
Interrogé sur le sujet en zone mixte, celui qui est sous contrat à Paris Jusqu’en 2027 n’a pas souhaité répondre: « Je ne sais pas . J’étais content à Paris. Il y a des trucs qui se sont passés, mais quand même . Pour l’instant, je suis heureux avec ma sélection, après l’Euro, on verra ce qui va se passer ». Une vente, un nouveau prêt ou un retour à Paris, toutes les options sont sur la table.

- Advertisment -