dimanche 14 juillet 2024

Debbie Harry, alias Blondie, rêve de travailler avec Johnny Depp

-

S’il y a une personne à qui Debbie Harry aimerait donner la réplique, c’est bien Johnny Depp. Eh oui, la voix de Blondie a, en parallèle de sa carrière musicale, joué dans une trentaine de films dont Videodrome de David Cronenberg ou encore Hairspray de John Waters.

La semaine passée, elle était à au Festival du film de Tribeca, à New York, pour présenter Catharsis, un court métrage réalisé par un certain Brian Logvinsky. L’occasion pour elle de confier à Metro son admiration pour l’acteur de Pirates des Caraïbes.

« Je parlais justement avec un membre de notre équipe de Johnny Depp. C’est quelqu’un que j’ai toujours admiré », a confié l’artiste de 78 ans avant de livrer ses ambitions en ce qui concerne la suite de sa carrière cinématographique.

   Prête à l’emploi

« Je ne pense pas forcément à quelque chose de précis. J’aimerais certainement jouer un personnage dans un grand film, mais je suis sûre que tout le monde dans le métier aimerait la même chose. J’ai travaillé avec des réalisateurs formidables, et c’est quelque chose que je chéris vraiment », a poursuivi Debbie Harry. « Lorsque j’étais plus jeune, beaucoup plus jeune, j’ai été pressentie pour de très beaux rôles – malheureusement, je ne les ai pas obtenus. »

Là-dessus, si Debbie Harry n’a pas vraiment de préférence en ce qui concerne les personnages qu’elle pourrait incarner, il y a un aspect qui lui tient à cœur. « Pour moi, il est très important d’avoir une bonne entente avec le réalisateur », a-t-elle conclu.

Une bouteille à la mer qui arrivera peut-être sur le rivage de quelques studios bien inspirés même si Johnny Depp reste persona non grata à Hollywood.

- Advertisment -