samedi 20 juillet 2024

 Un Euro sans Mbappé pour les Bleus est-il envisageable?

-

Avec une victoire aux forceps sur l’Autriche, lundi soir à Düsseldorf, les Bleus ont terminé leur premier match de groupes de l’Euro 2024 sur une grande frayeur après que leur attaquant star Kylian Mbappé a quitté la pelouse avec le nez fracturé, laissant planer le doute sur la capacité de l’équipe à faire un beau parcours sans leur capitaine.
Victime d’une blessure au visage après un choc avec le défenseur autrichien Kevin Danso aux dernières minutes du match (84è), le capitaine tricolore a quitté la pelouse le nez en sang. Après le coup de sifflet final, l’entraîneur des Bleus Didier Deschamps a donné des nouvelles pessimistes au sujet de son joueur qui pourrait souffrir d’un nez cassé.
« Apparemment oul, son nez n’est pas bien du tout », a affirmé le sélectionneur des Bleus dans une déclaration à la presse. « Même si ce n’est qu’un nez, il est important pour nous. Évidemment c’est très embêtant pour nous », a-t-il ajouté.
Le président de la Fédération française de football (FFF) Philippe Diallo s’est, de son côté, voulu rassurant lundi soir, en affirmant que l’attaquant ne sera pas opéré au moins dans l’immédiat».
« Il a eu cette blessure au nez. Les nouvelles étaient plutôt rassurantes, il n’y a pas d’opération prévue à court terme. C’est un peu prématuré de donner un calendrier », a-t-il dit, alors que les médias sportifs français évoquent déjà un forfait acté pour les deux matchs restants du premier tour, face aux Pays-Bas et la Pologne.
Mardi, la FFF a confirmé cette probabilité en affirmant que le capitaine de l’équipe de France *demeure Incertain » pour la rencontre de vendredi face aux Pays-Bas.
Robert Ley, vice-président de la Fédération Internationale de l’histoire et des statistiques du football (IFFHS), qui évoque des zones d’ombre entourant la blessure du joueur, voit dans l’absence de Mbappé un élément qui pourrait « amoindrir largement le rendement offensif de l’équipe, qui reste, toutefois, bien collective avec des joueurs de haute facture ». Toutefois, signale- t-il dans une déclaration à la MAP, « le jeu de l’équipe ne sera pas le même, considérant que cette blessure et un éventuel forfait de Mbappé constituent des éléments qui vont « Jouer sur le moral d’un groupe, qui n’a pas brillé de tous ses feux face à l’Autriche ».
Avec cette victoire obtenue dans la souffrance, les vice-champions du monde donnés comme grands favoris pour remporter le troisième sacre européen de leur histoire, n’ont pas offert une « grande démonstration de force » et le niveau collectif était en deçà des attentes de leurs supporters qui se sont déplacés par milliers en Allemagne.
A ses yeux, la donne a changé pour Didier Deschamps appelé à envisager un éventuel forfait de son joueur vedette, qui même s’il est engagé lors des prochains matchs avec un masque au visage, « n’aura pas le même rendement et ne jouera pas de la même manière », alors que l’attaquant doit relever le grand challenge de montrer un très haut niveau de jeu afin d’augmenter ses chances de remporter le Ballon d’Or, face à une concurrence acharnée imposée par d’autres stars Internationales comme le Brésilien Vinicius qui disputera la Copa América avec le Brésil, et l’Anglais Billingham qui joue l’Euro avec la Grande Bretagne.
De son côté, le journaliste et consultant sportif Claude Tolé, pense qu’il serait intéressant de voir comment le sélectionneur français va mener son équipe sans Mbappé, soutenant que les Bleus devraient « maintenir une certaine solidarité ». « Les Bleus auront besoin de prouver leur force, le match contre la Hollande, l’équipe la plus forte du groupe, ne sera pas facile », a-t-il admis.
Mais au delà de cette victoire « rugueuse et très physique » face à de « valeureux » autrichiens, note le consultant sportif, le match suivant va permettre de monter « la qualité et le caractère de ce groupe, qui a les moyens », de savoir s’il sera capable d’élever son niveau de jeu et si les attaquants français vont se sublimer face à une équipe des Pays-Bas dont on connaît le niveau ». « Je suis curieux de voir comment va se comporter cette équipe de France sans son capitaine », dit-il, estimant que Deschamps est devant deux scénarios: Solt engager Kylian Mbappé face à la Pologne pour qu’il ne perde pas le rythme, soit le préserver pour le prochain tour si la France est qualifiée pour les huitièmes de finale.

- Advertisment -