samedi 20 juillet 2024

L’Arabie saoudite met en garde contre un pic de chaleur, plusieurs morts

-

L’Arabie saoudite a mis en garde lundi contre des températures extrêmes à La Mecque où plus d’une douzaine de décès liés à la chaleur ont été confirmés au grand pèlerinage musulman.

Plus de 2700 cas d’«épuisement dus la chaleur» ont été recensés pour la seule journée de dimanche, a indiqué le ministère de la Santé à la fin du grand pèlerinage.

Lundi, les températures devraient atteindre jusqu’à 49 degrés Celsius à La Mecque, première ville sainte de l’islam, où les pèlerins étaient en train d’achever le hajj.

«Les lieux saints enregistrent aujourd’hui les températures les plus élevées depuis le début du hajj qui peuvent atteindre 49 degrés, et nous conseillons aux invités de Dieu de ne pas s’exposer au soleil», a déclaré le ministère de la Santé, selon la chaîne de télévision d’État El-Ekhbariya.

Le ministère jordanien des Affaires étrangères a déclaré dimanche que 14 pèlerins jordaniens étaient morts «après avoir subi une insolation due à la vague de chaleur extrême», et que 17 autres étaient «portés disparus».

Téhéran a fait état de la mort de cinq pèlerins iraniens, sans préciser la cause de leur décès, tandis que Dakar a déclaré que trois pèlerins sénégalais étaient décédés.

«La prévention est importante, et les pèlerins ne doivent pas sortir aux heures les plus chaudes, sauf en cas de nécessité, ou utiliser un parapluie», a souligné le ministère saoudien de la Santé dans un communiqué cité par El-Ekhbariya.

«Nos consignes sanitaires pour les jours à venir sont claires et simples: porter un parapluie, boire régulièrement de l’eau et éviter de s’exposer au soleil», a-t-il ajouté.

Le hajj est l’un des cinq piliers de l’islam et tous les musulmans qui en ont les moyens doivent l’accomplir au moins une fois.

Cette année, le hajj a attiré environ 1,8 million de pèlerins, dont 1,6 million de l’étranger, selon les autorités saoudiennes.

- Advertisment -