samedi 20 juillet 2024

Calme relatif dans la bande de Gaza pour le deuxième jour consécutif

-

Israël a mené lundi des frappes sur le nord de la bande de Gaza, et des témoins ont fait état d’explosions dans le sud, mais la situation y est relativement plus calme après que l’armée israélienne a fait état d’une «pause» dans un secteur du sud.

Cette pause, dont l’annonce a coïncidé dimanche avec le premier jour de la fête  du sacrifice, est censée faciliter l’acheminement dans le territoire palestinien de l’aide humanitaire, dont les Gazaouis ont cruellement besoin après huit mois d’une guerre dévastatrice entre Israël et le mouvement islamiste Hamas.

Dans un message aux musulmans pour l’Aïd al-Adha, le président américain, Joe Biden, a défendu dimanche un plan de cessez-le-feu, y voyant le meilleur moyen d’aider les victimes des «horreurs» de la guerre.

L’armée israélienne a fait état d’une pause «de 8 h à 19 h tous les jours et jusqu’à nouvel ordre», sur un tronçon routier d’une dizaine de kilomètres qui s’étend depuis le point de passage israélien de Kerem Shalom, à l’extrémité sud de la bande de Gaza, jusqu’à l’hôpital européen de Rafah, plus au nord.

- Advertisment -