samedi 20 juillet 2024

Les moustiques n’aiment pas la citronnelle, vrai ou faux ?

-

Avec son petit bourdonnement insupportable qui vous réveille la nuit et ses piqûres qui vous donnent envie de passer tout l’été en doudoune histoire d’être tranquille une bonne fois pour toutes. C’est clair que c’est pas notre meilleur ami, et les techniques pour le garder à distance sont variées. Il serait notamment question d’utiliser de la citronnelle pour le repousser, mais est-ce que ça marche vraiment ce truc ?Bon, ça n’empêche qu’ils sont quand même bien pénibles à venir spécifiquement bourdonner dans nos oreilles la nuit ! On dirait presque qu’ils ne servent qu’à ça ! Venir nous sucer le sang dès que l’on a fermé l’ ! Sauf qu’en fait, non, pas du tout.  Sans les moustiques, on serait bien dans la mouise. Déjà, ils sont au carrefour de nombreuses chaînes alimentaires. Pas de moustiques = pas de , pas de grenouilles, ni de  ou de . Même les oiseaux seraient dans la panade. En plus de ça, les femelles se nourrissent certes souvent du sang des êtres vivants, mais elles apprécient également, et les mâles encore plus d’ailleurs, le nectar de fleur. Ce sont donc des pollinisateurs, exactement comme les papillons ou les abeilles par exemple

Oui, il ne faut tout de même pas oublier qu’ils sont un sacré enjeu de santé publique. Parce qu’ils vous piquent, ça gratte, on peut même faire une  selon notre sensibilité, mais ça, à la rigueur, ce n’est pas si grave. Ce qui est plus embêtant, c’est qu’ils sont le plus grand groupe de vecteurs d’agents pathogènes transmissible à l’humain. Et notamment trois groupes en particulier : des  dit « filaires » qui peuvent provoquer des maladies comme l’, de nombreux  responsables de la , de la dengue ou du , et enfin , un  responsable des formes les plus graves du . Et tous ces pathogènes peuvent nous être transmis au moment de la piqûre.

D’aucuns n’hésitent d’ailleurs pas à qualifier le moustique d’animal le plus mortel au monde (après l’humain évidemment). Il serait responsable de plusieurs centaines de milliers de morts par an à cause des maladies qu’il transmet en piquant. Ouais, pas terrible tout ça. Cette piqûre, comme je vous l’ai dit précédemment, est pratiquée par les femelles, grâce à leur trompe qui est composée de stylets. Alors rien à voir avec un truc qui sert à écrire, il s’agit en fait de pièces buccales que l’on appelle respectivement  et hypopharynx, le tout étant enveloppé par le .

Quand une moustique veut  pomper du sang, ce sont les maxilles qui perforent notre peau jusqu’à trouver un capillaire sanguin. Et là, on a deux actions : non seulement elle pompe notre sang grâce au labre mais elle injecte de la  anticoagulante grâce à l’hypopharynx. Et c’est généralement à ce moment-là que les pathogènes circulent. Si le sang aspiré par le labre est infecté, la femelle le transmettra à sa future victime via la salive. Le tout avec une simple petite piqûre de moins d’une minute que l’on ne remarque bien souvent qu’après coup.

   Alors, la citronnelle : utile ou pas ?

Mais alors, comment éviter de se faire piquer ? C’est là que l’on sort sa citronnelle, c’est ça ? Eh bien en fait, vous pouvez toujours la sortir pour créer une ambiance sympa, après tout ça sent plutôt bon, mais pour ce qui est d’écarter les moustiques, ça c’est une autre affaire. Les  de la , et plus spécifiquement la limonène, peuvent interférer avec les récepteurs olfactifs des moustiques, ce qui fait qu’ils sont un peu perdus et n’arrivent pas vraiment à détecter votre odeur corporelle. Mais comme le rayon d’action de la molécule est assez réduit, ce n’est malheureusement pas cela qui suffira à vous faire passer une nuit tranquille et à vous éviter les piqûres.

À moins de vraiment se tartiner de citronnelle toutes les dix minutes, et je ne le recommande pas franchement, il va falloir trouver. Pareil pour les bracelets répulsifs ou les pièges à moustiques à base de  ou d’ destinés à les attirer. Rien n’est plus attractif que vous, donc les  UV pourront peut-être en capturer certains, mais ils ne tomberont pas tous dans le panneau. Et pour ce qui est des bracelets, effectivement, le bras où vous l’aurez mis sera certainement épargné, mais ça n’empêchera pas ces petits filous d’aller s’attaquer à vos jambes.

   Quelles méthodes finalement ? 

Alors, finalement, comment peut-on faire pour éviter de passer une chaude nuit d’été caché sous son énorme couette ? Eh bien, malheureusement il n’y a pas vraiment une méthode qui fait l’unanimité. Évitez de traîner près des points d’eau stagnantes dans le jardin, puisque les  de moustiques s’y développent très rapidement. Tant que vous y êtes, pensez bien à vider les coupelles de pot de plantes qui peuvent avoir accumulé un petit fond d’eau chez vous.

- Advertisment -