samedi 20 juillet 2024

UA: Le Maroc réitère sa détermination à promouvoir un avenir digital inclusif pour tous en Afrique

-

Le Maroc a réitéré devant la session extraordinaire du Comité technique spécialisé (CTS) de l’Union africaine sur la Communication et les TIC (CICT5), tenue du 11 au 13 juin courant, sa détermination à réduire la fracture numérique et promouvoir un avenir digital inclusif, ouvert et sûr pour tous dans le Continent africain.

La délégation marocaine qui intervenait lors de cette session tenue par visioconférence et consacrée à l’examen et l’adoption du projet de Pacte Numérique Africain et le Projet de Stratégie Continentale en matière de l’IA, a réaffirmé la volonté du Royaume d’œuvrer pour construire un avenir numérique prospère pour chaque Africain et de faire du Continent un acteur incontournable de l’économie mondiale.

Les deux projets retenus pour cette session représentent l’engagement proactif et les contributions significatives du continent africain au Pacte numérique mondial et au Sommet pour le futur prévu par les Nations Unies en septembre 2024, a relevé la délégation marocaine, mettant en exergue les efforts déployés afin de concevoir ces projets ambitieux qui visent à « unifier nos efforts de transformation numérique en Afrique, tout en tenant compte des défis et spécificités propres à notre continent ».

« Nous devons saluer cette démarche collective qui cherche à promouvoir une société numérique inclusive et équitable, capable de répondre aux besoins de tous nos citoyens », a souligné la délégation.

La délégation a réaffirmé que le Maroc est en phase de finalisation de sa stratégie numérique nationale 2030 qui vise non seulement à contribuer au développement socio-économique du Royaume, mais aussi à instaurer les catalyseurs nécessaires pour une transformation numérique réussie, tant pour le Maroc que pour la région.

Cette stratégie vise à digitaliser les services publics et à dynamiser l’économie numérique du pays, et met un accent particulier sur l’inclusion numérique, le renforcement des infrastructures et des compétences, ainsi que sur le développement d’un écosystème dynamique de startups, a mis en avant la délégation marocaine.

De même, le Maroc a mis en place plusieurs initiatives pour encourager l’innovation et l’entrepreneuriat digital, en particulier pour accompagner les jeunes talents, a ajouté la délégation marocaine, notant qu’il est crucial de leur offrir la formation et le cadre propice pour entreprendre, car ils sont les acteurs principaux de notre avenir numérique.

Par ailleurs, la délégation a souligné que le Maroc se distingue en étant parmi les premiers pays ayant adopté la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle de l’UNESCO et œuvré à sa mise en œuvre.

Le Royaume dispose d’atouts considérables pour accélérer sa transformation digitale et pour favoriser un développement responsable de l’intelligence artificielle. Parmi les initiatives récentes, la tenue de GITEX Africa Morocco qui a été une excellente opportunité de networking, de collaboration et de coopération pour les acteurs clés du secteur digital en Afrique. Cet événement a non seulement permis de mettre en avant les solutions innovantes « Made in Morocco » et « Made in Africa », mais a également attiré l’attention des investisseurs internationaux, a relevé la délégation marocaine.

“Les chiffres clés de GITEX témoignent de notre progression et de notre potentiel à jouer un rôle central dans l’économie numérique mondiale. Preuve à l’appui, cette année avec 45000 visiteurs, venant de plus de 130 pays à travers le monde. De même, alors que nous avons accueilli 900 exposants et 400 startups lors de la première édition, nous sommes ravis d’avoir dépassé ces chiffres avec plus de 1 400 exposants et 700 startups participant cette année. Ces chiffres illustrent clairement l’engouement croissant pour le secteur technologique africain et la position de GITEX Africa en tant que catalyseur de l’innovation”, a ajouté la délégation marocaine.

Gitex Africa a aussi offert l’opportunité d’établir des partenariats solides. “Nous avons conclu un mémorandum d’entente avec Oracle International Group pour l’établissement d’un centre de services cloud hyperscale au Maroc, projet, qui bénéficiera à la fois au Royaume et à toute la région. En outre, nous avons également conclu un partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation pour former 70 000 talents à Horizon 2027. Nous avons également conclu une convention importante pour la généralisation du programme « JobInTech » qui a pour but d’Upskiller et de Reskiller 15 000 les jeunes diplômés dans les domaines du numérique à travers le Royaume, d’ici 2026”, a précisé la délégation.

Le Maroc reste fermement engagé dans l’avancement de ces initiatives pour le continent. “Nous sommes déterminés à réduire la fracture numérique et à promouvoir un avenir digital inclusif, ouvert et sûr pour tous. Notre capacité à rester flexibles et agiles face aux évolutions technologiques émergentes, y compris l’IA, est essentielle pour réussir cette transformation”, a réaffirmé la délégation.

- Advertisment -