samedi 20 juillet 2024

Le Japon teste un robot-chauffeur pour régler le problème des voitures autonomes

-

Le Japon adore les robots, au point que des chercheurs travaillent sur un robot humanoïde capable de conduire une voiture. Bien que loin d’être au point, cette approche aurait l’avantage de transformer n’importe quelle voiture en véhicule autonome.

Peut-on parler de voiture autonome si elle est conduite par un robot ? Des chercheurs de l’université de Tokyo ont décidé de tenter une approche différente de la conduite autonome en plaçant un  derrière le volant, rappelant les Johnny Cab dans le film Total Recall (1990). Ils ont publié leurs travaux dans la revue Robotics and Automation Magazine.

Décrit comme un « robot musculosquelettique », il se nomme Musashi et a appris à conduire une voiture électrique. Il peut s’asseoir dans la voiture, utiliser les pédales avec ses pieds et tourner le volant avec ses mains. Sa tête est munie de deux caméras à la place des , qui peuvent pivoter de manière à pouvoir regarder la route et les rétroviseurs. Les chercheurs ont choisi de ne pas utiliser de  ni de radar pour mieux reproduire l’expérience humaine.

   Une solution pour les voitures non autonomes ?

Les chercheurs ont appris à Musashi à tourner le volant à partir de données de . Ils ont ensuite publié une vidéo qui montre le robot conduire la voiture dans un virage. Le robot prend beaucoup de précautions et donc, au final, est extrêmement lent. Selon les chercheurs, il lève le pied sur le frein, mais n’appuie pas sur l’accélérateur. Il met donc deux minutes à négocier le virage. Dans un autre test, le robot s’est servi de l’accélérateur, mais n’a pas réussi à garder une  constante.

Le robot a encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’être viable. En plus d’améliorer sa conduite, il doit encore apprendre de nombreuses tâches, comme mettre le contact ou opérer le frein à main. De plus, il devra pouvoir s’adapter à différentes voitures. Si ce projet aboutit un jour, Musashi aura au moins l’avantage de pouvoir conduire tous les véhicules qui ne sont pas équipés de systèmes de conduite autonome, s’ils existent encore d’ici là.

- Advertisment -