samedi 20 juillet 2024

Sur Mars, du givre découvert au sommet des volcans

-

Des plaques de givre ont été identifiées au-dessus des gigantesques montagnes de Mars, une découverte inattendue qui va permettre une meilleure compréhension du cycle de l’eau de la planète rouge, essentielle aux futures explorations.

La scène a été saisie par hasard depuis l’orbite martienne par la sonde Trace Gas Orbiter (TGO) de l’Agence spatiale européenne (ESA) dans le dôme de Tharsis près de l’équateur de Mars, selon une étude parue dans la revue scientifique britannique Nature Geosciences.

Il s’agit d’une vaste région surélevée d’environ 5.000 km de diamètre, logeant d’immenses volcans éteints depuis des millions d’années, dont le plus grand du système solaire, Olympus Mons et ses 22 km de haut – trois fois l’Everest.

Un fort ensoleillement ainsi qu’une pression atmosphérique très faible « maintiennent les températures à un niveau assez élevé aux sommets comme en surface », explique Adomas Valantinas, chercheur à l’Université Brown aux États-Unis, cité dans un communiqué de l’ESA.

Les auteurs de l’étude suggèrent l’existence d’un microclimat à l’intérieur des caldeiras des volcans, leurs vastes cratères circulaires.

Les vents remonteraient les pentes des montagnes, « amenant de l’air relativement humide près de la surface à des altitudes plus élevées, où il se condense et se dépose sous forme de givre », soutient Nicolas Thomas, co-auteur de l’étude.

- Advertisment -