dimanche 3 décembre 2023

Revue de presse de ce samedi 11 novembre 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 11 novembre 2023:

Le Matin

  • La «Déclaration de Riyad», qui a sanctionné les travaux du Sommet saoudo-africain, tenu vendredi, a souligné l’importance du renforcement de la coopération dans les domaines du transport aérien et maritime, ainsi que des services logistiques au service des intérêts mutuels des deux parties. Le Sommet de Riyad aura ainsi interagit positivement avec la vision prospective du Roi Mohammed VI concernant le développement durable en Afrique, y compris l’Initiative de la Conférence ministérielle des États africains riverains de l’Atlantique et l’appel lancé par le Souverain dans Son Discours à l’occasion du 48e anniversaire de la Marche Verte en vue de faire du versant atlantique un espace géopolitique de communion humaine, de consolidation de la paix, de stabilité et d’intégration économique, ainsi qu’un foyer de rayonnement continental et international.
  • La ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah, a affirmé, jeudi à la Chambre des représentants, que le plan d’action du ministère pour l’année 2024 accordera la priorité à la mise en œuvre des grands chantiers de réforme. Fettah, qui présentait le projet de budget du ministère au titre de l’exercice 2024 devant la Commission des finances et du développement économique, a fait savoir que la mise en œuvre du Chantier Royal de la protection sociale devrait se poursuivre, en continuant la généralisation de l’AMO au profit des catégories vulnérables, avec une enveloppe estimée à 9,5 milliards de dirhams (MMDH). En outre, elle a indiqué que 25 MMDH seront alloués, en 2024, au programme d’aide sociale directe, qui sera lancé avant la fin de l’année en cours, tout en accélérant le rythme de la mise en œuvre du système de ciblage via la mobilisation de tous les moyens financiers et logistiques pour renforcer le processus d’inscription dans le Registre national de la population et le Registre social unifié.
  • Les enseignants des Écoles pionnières ont démontré l’efficacité des nouvelles méthodes pédagogiques avec une amélioration importante du niveau de leurs élèves dans ces Écoles, selon les résultats de la première évaluation d’impact du Programme de remédiation. Cette évaluation révèle que la majorité des élèves de la deuxième à la sixième années du primaire affiche, dans les compétences évaluées, des taux de maîtrise multipliés par 4 en mathématiques, par 3 en fran- çais et par 2 en arabe, ce qui correspond à un rattrapage de 1 à 2 années de scolarité au niveau des fondamentaux des matières concernées, en seulement deux mois.
  • «Le PLF 2024 n’est pas à la hauteur des attentes urgentes de la société face aux crises que traverse notre pays», estime l’Association démocratique des femmes du Maroc. Faisant part de ses observations via un communiqué, celle-ci s’est élevée contre des mesures qui ne vont pas dans le sens de l’amélioration des conditions de la femme marocaine et qui sont globalement loin de favoriser l’égalité des genres. Or, proclame-t-elle, pas d’État social sans égalité hommes-femmes !

Libération

  • « Attaché à l’importance de parvenir à la paix, à la stabilité, au bien-être et à la prospérité de tous les peuples de la région, le Royaume du Maroc réitère son adhésion, en coordination avec tous les partenaires, à une mobilisation internationale en vue d’un arrêt, dans les plus brefs délais, des hostilités à Gaza », a souligné l’ambassadeur, directeur général au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Fouad Yazourh. Dans une allocution au nom du Maroc lors de la Conférence humanitaire internationale pour la population civile de Gaza, tenue à l’Elysée, Yazourh a réaffirmé, également, le rejet par le Royaume de toute forme de violence à l’égard des civils, insistant sur la nécessité de protéger ces derniers et de lancer une action collective pour mettre fin à la situation tragique et extrêmement dangereuse à Gaza, qui n’est plus acceptable sur le plan juridique et humanitaire.
  • Le Maroc s’apprête à accueillir 900 migrants marocains en situation irrégulière en Allemagne. La ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, a obtenu, lors de sa récente visite au Maroc, l’aval des autorités marocaines concernant ce refoulement. Selon frankfurter allgemeine zeitung, le Royaume aurait consenti à reprendre les ressortissants marocains ayant fait l’objet de décisions d’expulsion. Une décision critiquée par l’Organisation démocratique du travail (ODT), qui rejette l’expulsion forcée des migrants marocains, sans que ces derniers ne puissent exprimer leur désir de retour volontaire dans leur pays, dans le plein respect des conditions de réintégration et d’insertion.

Al Massae

  • Depuis l’installation de l’actuel gouvernement, 58 lois, 278 décrets, dont 207 décrets d’application, et 46 conventions internationales ont été promulgués, a affirmé vendredi le Secrétaire général du gouvernement, Mohamed Hajoui. Suite à l’élan de réformes que connaît le Maroc sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI, le bilan de l’action législative du gouvernement au titre de 2023 a été marqué par la tenue de 39 Conseils de gouvernement qui ont connu la discussion de 125 textes répartis sur 14 conventions internationales, 25 projets de loi et 86 projets de décrets d’application, a indiqué Hajoui qui présentait le budget sectoriel de son département au titre de l’exercice 2024 devant la Commission de justice, de législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants.
  • La Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Rabat a confirmé, mercredi, le verdict prononcé, en premier degré, condamnant à un an et demi de prison ferme quatre individus reconnus coupables de « détournement et dilapidation de fonds publics ». La Cour a également décidé d’augmenter le montant de la réparation civile de 20.000 dirhams à 50.000 dirhams pour chacun des accusés, au profit de la commune de Salé qui s’est constituée partie civile. En octobre 2022, la Chambre criminelle de premier degré près la même juridiction avait condamné les quatre accusés, dont trois employés du marché de gros des fruits et légumes de Salé et un travailleur journalier, à une peine d’un an et demi de prison ferme pour chacun d’entre eux, ainsi qu’à une réparation civile de 20.000 dirhams pour chacun, après les avoir reconnus coupables de « détournement et dilapidation de fonds publics, usage de faux et complicité dans ces actes ».

Al Ittihad alichtiraki

  • Le total des augmentations des frais du pèlerinage au titre de la saison du Hajj 1445 atteint près de 3.200 dirhams, sans tenir compte de la différence des tarifs des services de base, a indiqué le ministère des Habous et des Affaires islamiques. La Commission royale chargée du pèlerinage, réunie jeudi, a pris connaissance des mesures prises pour la préparation du pèlerinage et des résultats de la visite effectuée au Maroc par le ministre saoudien du Hajj et de la Omra, indique le ministère dans un communiqué publié à l’issue de cette réunion. Après la discussion des points inscrits à l’ordre du jour, la Commission royale a recommandé que le ministère annonce au public les frais du pèlerinage au titre de l’année 1445 H dès la fixation, par les autorités saoudiennes compétentes, des tarifs des services de base.
  • Le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement (FM6I) et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont signé une lettre de mandat portant sur une enveloppe de financement de 500 millions d’euros (M€) en faveur du Fonds. Signée en marge du Forum pour l’Investissement en Afrique (AIF – Africa Investment Forum) qui se tient à Marrakech, cette lettre de mandat ouvre la voie à un partenariat stratégique entre les deux institutions, indique le Fonds dans un communiqué. Cette enveloppe serait en priorité allouée au financement des projets d’infrastructures, au déploiement d’instruments de financement innovants en faveur des entreprises marocaines, ainsi qu’au soutien de l’activité Fonds de Fonds dans le Private Equity et le Venture Capital, précise la même source.

Assahra Almaghribia

  • André Azoulay, Conseiller du Roi, a représenté Sa Majesté le Roi à la séance inaugurale du Forum de Paris sur la Paix, qui réunit, chaque année, chefs d’État et de gouvernement, dirigeants d’organisations internationales et des acteurs de la société civile (notamment des organisations non gouvernementales, sociétés privées, syndicats, groupes de réflexion, experts, journalistes, médias) des pays du Sud et du Nord pour améliorer la gouvernance mondiale. La 6ème édition du Forum de Paris sur la Paix se tient les 10 et 11 novembre courant, sous la thématique : « Construire ensemble dans un monde de rivalité ». Les discussions s’évertueront à trouver des terrains d’entente sur la gouvernance des espaces communs et des biens publics mondiaux dans des domaines tels que le changement climatique, l’espace extra-atmosphérique ou les minéraux critiques.
- Advertisment -