mercredi 29 novembre 2023

Un diplomate japonais salue la dimension «éminemment atlantique et africaine» du discours de SM le Roi

-

Le diplomate japonais Takashi Shinozuka a salué, mardi, la dimension « éminemment atlantique et africaine » du discours adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la Nation à l’occasion du 48è anniversaire de la Marche Verte.

 « Comme d’habitude, le discours Royal a illustré la vision et la hauteur de vue du Souverain », a déclaré à la MAP M. Shinozuka, qui avait occupé le poste d’ambassadeur du Japon au Maroc de 2020 à 2022. Il a, dans ce contexte, souligné que le discours se caractérise par « une perspective atlantique et africaine distinguée qui vise entre autres à désenclaver les pays du Sahel et leur donner une ouverture sur l’atlantique avec tout ce que cela implique sur les plans socio-économiques et humains ».

« Au Japon, nous suivons avec beaucoup d’intérêt le développement du projet grandiose du gazoduc Nigéria-Maroc qu’a évoqué Sa Majesté », a assuré le diplomate, rappelant que l’association Japon-Maroc, dont M. Shinozuka assure la vice-présidence, a présenté ce projet lors d’un colloque en janvier dernier avec la participation des ambassadeurs du Maroc, du Nigéria et du Ghana au Japon. « Nous avons senti beaucoup d’admiration et d’intérêt dans la salle » lors de la présentation de ce vaste projet qui aura d’importantes retombées en termes de développement et de prospérité économique dans toute la région d’Afrique de l’ouest, a-t-il dit.

Dans un Discours adressé, lundi soir à la Nation, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a notamment souligné : «Notre souhait est que la façade atlantique devienne un haut lieu de communion humaine, un pôle d’intégration économique, un foyer de rayonnement continental et international ».

« Pour résoudre les difficultés et les problèmes auxquels se trouvent confrontés les États frères du Sahel, la solution ne peut être exclusivement sécuritaire ou militaire, mais elle doit se fonder sur une approche de coopération et de développement commun », a dit Sa Majesté le Roi, soulignant que le projet stratégique du gazoduc Maroc-Nigéria est considéré comme un levier d’intégration régionale visant à réunir les conditions d’un décollage économique commun et à enclencher une dynamique propice au développement de la bande atlantique de l’Afrique.

- Advertisment -