dimanche 10 décembre 2023

Gaza: Elon Musk garantit la connexion Starlink des organisations «reconnues»

-

Le milliardaire américain Elon Musk a assuré samedi que son service d’accès à internet par satellite Starlink soutiendrait la connectivité des «organisations d’aide internationalement reconnues» à Gaza, qui est coupée du monde depuis vendredi en raison de l’arrêt des télécommunications et d’internet.

«Starlink soutiendra la connectivité des organisations d’aide internationalement reconnues à Gaza», a écrit Elon Musk sur le réseau social X (ex-Twitter), dont il est également le propriétaire.

Il répondait à un message d’une élue démocrate à la Chambre des représentants américaine, Alexandria Ocasio-Cortez, qui avait jugé samedi «inacceptable» l’arrêt des télécommunications dans le territoire palestinien.

La guerre entre Israël et le Hamas, entrée samedi dans son 22e jour, a été déclenchée par l’attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre sur le sol israélien à partir de la bande de Gaza.

En représailles, l’armée israélienne bombarde et assiège depuis sans relâche ce territoire exigu contrôlé par le Hamas depuis 2007, où s’entassent quelque 2,4 millions de Palestiniens.

Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé samedi que 7703 personnes avaient été tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre avec Israël, dont plus de 3500 enfants. Le dernier bilan communiqué vendredi faisait état de 7326 morts.

Selon les autorités israéliennes, plus de 1400 personnes ont été tuées en Israël, essentiellement des civils.

Le service d’accès à internet par satellite Starlink, exploité par la société SpaceX, propriété d’Elon Musk, avait aussi été déployé en Ukraine peu de temps après son invasion par la Russie en février 2022.

En septembre, le milliardaire américain avait dit avoir empêché une attaque ukrainienne contre une base de la marine russe en 2022, en refusant une demande de Kyïv d’activer ce service en mer Noire, près de la Crimée, annexée par Moscou.

«Nous avons reçu une demande d’urgence des autorités gouvernementales pour activer Starlink jusqu’à Sébastopol. L’intention évidente était de couler la majeure partie de la flotte russe au mouillage», avait-il écrit sur X.

Ces déclarations avaient été fermement condamnées par un conseiller à la présidence ukrainienne, Mykhaïlo Podoliak. La ville de Sébastopol abrite la base de la flotte russe positionnée en mer Noire sur la péninsule de Crimée, annexée par Moscou en 2014.

- Advertisment -