mercredi 6 décembre 2023

L’UA insiste à son tour sur le «nécessaire» recensement des réfugiés, que va faire l’Algérie?

-

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a réitéré encore une fois la responsabilité des pays d’accueil des camps de réfugiés, de collaborer avec les organes et agences internationaux pertinents dans la documentation des réfugiés afin d’éviter le détournement de l’aide humanitaire et d’éviter leur exploitation à des fins politiques et leur militarisation.

Dans un communiqué adopté à l’issue d’une réunion consacrée à la collaboration entre l’UA et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) après le Sommet humanitaire extraordinaire et la Conférence d’annonces de contributions de Malabo : Traduire les promesses en réalité, le CPS a rappelé ses décisions antérieures sur les actions humanitaires, notamment le Communiqué [PSC/PR/COMM.1083 (2022)] adopté à sa 1083e réunion tenue le 9 mai 2022.

Le CPS avait, dans ce communiqué, « réitéré la responsabilité des pays d’accueil des camps de réfugiés, de collaborer avec les organes et agences internationaux pertinents dans la documentation des réfugiés afin de protéger leurs droits fondamentaux, d’éviter le détournement de l’aide humanitaire, de garantir un accès approprié à la nourriture, d’éviter leur exploitation à des fins politiques, leur militarisation et leur transformation en agents du terrorisme et de la criminalité organisée ».

- Advertisment -